Notre cuisine

Poulet à la Florentine

Poulet à la Florentine

Recette du poulet à la Florentine

Ingrédients :

  • 4 demi-poitrines de poulet désossées, sans peaux d’environ 125 g chacune
  • 500 g d’épinards frais, les tiges enlevées ou 1 paquet de 300 g d’épinards surgelés, décongelés
  • 100 g de pois
  • 2 c. à table de farine tout usage
  • 1 c. à thé d’huile d’olive
  • 2 c. à table de basilic frais, haché
  • Une gousse d’ail hachée finement
  • ¼ tasse de fromage parmesan râpé
  • Un peu de poivre noir frais, moulu

Cuisson :

  1. Sur une feuille de papier ciré, mélanger ensemble la farine et le poivre. Enrober le poulet des deux côtés, en secouant l’excès.
  2. Dans une grande poêle anti-adhésive, chauffer l’huile à feu moyen et y ajouter le poulet.
  3. Cuire le poulet de 10 à 12 minutes, en tournant une fois, jusqu’à ce qu’il soit bien cuit et qu’il ait perdu sa couleur rosée.
  4. Retirer la poêle du feu et couvrir de papier d’aluminium. Ensuite, réserver au chaud.
  5. Entre-temps, laver les feuilles d’épinards, mais éviter de les assécher.
  6. Dans une grande casserole, mélanger les épinards, le basilic, les pois et l’ail.
  7. Couvrir la casserole et cuire à feu moyen jusqu’à ce que les épinards soient affaissés (environ 3 minutes). Égoutter et remuer délicatement le mélange d’épinards à la fourchette.
  8. Placer le mélange d’épinards dans un plat de service et disposer le poulet sur le dessus. Saupoudrer de parmesan et servir immédiatement.

Note : au micro-ondes à haute intensité, couvrir d’une pellicule de plastique cuire entre 4 et 5 minutes.

Cette recette a été tirée de Femmes d’Aujourd’hui.

Pois

Pisum sativum, famille des Légumineuses : Fruit d’une plante herbacée annuelle probablement originaire du bassin méditerranéen. Le pois est consommé depuis la nuit des temps ; on le prépara d’abord surtout sous forme de purée obtenue à partir des pois séchés, aliment qui constitua la base alimentaire de nombreux peuples. En Europe, ce n’est qu’à la Renaissance qu’il s’imposa comme légume frais.

Le pois pousse sur une plante buissonnante ou grimpante, qui peut atteindre de 30 cm à 1,5 m de haut. Il préfère les climats frais ; on peut donc le semer tôt au printemps. Les gousses vertes sont lisses et droites ou légèrement incurvées, bombées ou aplaties ; elles mesurent de 4 à 15 cm de long. Elles abritent de deux à dix graines de grosseur variable, de forme arrondie mais pouvant être légèrement carrée, habituellement vertes et pouvant être grisâtres, blanchâtres ou brunâtres. Si elles sont fraîches, on les nomme petits pois alors que lorsqu’elles sont sèches, décortiquées et fendues, on les appelle pois cassés (ou pois fendus).

Il existe plus de mille variétés de pois, comprenant les pois lisses, les pois ridés et les pois mange-tout (appelés pois gourmands ou pois princesses en Europe). Les pois lisses poussent mieux sous les climats froids ; ils sont plus farineux que les pois ridés ; ce sont les préférés de l’industrie de la congélation. Les pois ridés sont plus sucrés ; on les utilise beaucoup pour la mise en conserve. Les pois mange-tout (var. saccharatum et macrocarpon) se particularisent par le fait que leurs gousses sont comestibles. Dans les pois mange-tout traditionnels, seules les gousses aplaties sont comestibles ; elles deviennent fibreuses et immangeables lorsqu’elles sont bombées, contrairement aux pois « sugar-nsap » (une création assez récente) dont les gousses restent savoureuses même quand les petits pois sont bien formés.

Alopécie

Une femme égyptienne. Photographie de GrandQuebec.com.

D’autres recetttes de poulet :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *