Notre cuisine

Poulet de Cornouailles

Poulet de Cornouailles

Recette du poulet de Cornouailles au cumin et au citron

Ingrédients :

  • 4 poulets de Cornouailles de 750 g chacun
  • 60 ml de sirop de maïs foncé
  • 3 à 5 ml de zeste de citron
  • 30 ml de jus de citron
  • 2 ml d’origan séché (on peut substituer l’origan par la marjolaine)
  • 5 ml de cumin moulu
  • Un peu de sel et de poivre

Cuisson du poulet de Cornouailles:

  1. Mélangez le sirop, le jus, le zeste et la moitié du cumin. Réservez
  2. Ficelez les pattes des poulets. Mettez-les dans un grand sac en plastique
  3. Versez la préparation au sirop sur les poulets, fermez les sacs et réfrigérez au moins une heure (retournez une fois)
  4. Préchauffez le four à 175 Celcius (350 F). Retirez les poulets des sacs et mettez-les sur la grille de cuisson, au centre du four, la poitrine vers le haut. Jetez la marinade
  5. Mélangez l’autre moitié de cumin au reste des ingrédients. Étendez la préparation sur les poulets
  6. Faitez cuire de 45 à 60 minutes ou jusqu’à ce qu’un thermomètre inséré dans une cuisse indique 80 C (175 F)
  7. Coupez les poulets en deux. Retirez-en la peau, puis servez.

Truc : La veille de la cuisson, n’oubliez pas d’assaisonner le poulet avec du sel et du poivre ainsi que de l’estragon ou du romarin. Ajoutez-y le jus d’un demi-citron. Retirez la volaille du réfrigérateur une heure avant de la faire cuire.

Donne huit portions.

Marjolaine – origan

(Origanum marjorana ou Markorama hortensis, Labiées. Autres noms : marjolaine douce, marjolaine des jardins, grand origan.

Fine herbe, plante aromatique vivace dans un climat propice (comme celui de la région méditerranéenne) ; originaire d’Asie. En Amérique du Nord, la marjolaine est plutôt annuelle car elle ne résiste même pas aux hivers doux. Il existe une trentaine de variétés de marjolaine dont une sauvage nommé origan (Origanum vulgare). Les plants sont ramifiés ; leurs tiges carrées atteignent de 30 à 50 cm de haut. Les feuilles petites et ovalées sont légèrement duveteuses sur les bords. De petites fleurs blanches ou roses (celles de l’origan sont rouges), recouvertes d’un amas de petites feuilles en forme de boule, apparaissent vers la moitié de l’été. Elles donnent de minuscules graines brun pâle ressemblant à de toutes petites noix.

Quelle est la valeur nutritive de l’origan et la marjolaine ?

La marjolaine est riche en vitamine A, en vitamine C, en calcium et en fer. Elles aurait plusieurs propriétés médicinales ; on la dit diurétique, sudorifique, antispasmodiques, bactéricide, émolliente, expectorante, calmante et apéritive. Elle favoriserait la digestion, aiderait le système respiratoire et soulagerait les migraines et les bronchites. En tisane, mettre 5 ml (1 cuillerée à café) de feuilles par tasse d’eau (240 ml) et infuser 10 minutes.

Comment utiliser  l’origan et la marjolaine ?

Les feuilles de marjolaine et d’origan sont indispensables dans la cuisine méditerranéenne. Elles aromatisent non seulement les mets à la tomate mais également les vinaigrettes, les poissons, les légumineuses, la viande, les sauces, la charcuterie, bref à peu près tout. On les utilise fraîche ou séchees.

Édifice des commissaires

Édifice des Commissaires au coeurs du Vieux-Montréal, rue de la Commune. Photographie de GrandQuebec.com.

Autres recettes de poulet :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *