Notre cuisine

Pouding de fèves

Pouding de fèves

Recette de pouding de fèves de marais

Pouding de fèves de marais ou les fèves de Lima sont d’excellents substituts à la viande. Au fait, un pouding de fèves de marais remplace très bien le plat principal.

  • Faire bouillir les fèves jusqu’à ce qu’elles soient tendres ;
  • Piler les fèves les dans un mortier ou écraser-les dans un bol, en enlevant les peaux ;
  • Assaisonner les fèves de sel, poivre et de beurre ;
  • Mettre dans un plat à pouding, beurré et enfariné,puis ;
  • Remettre ce plat dans un autre plat plus grand d’eau bouillante ;
  • Laisser bouillir une demi-heure ;
  • Enlever, serrer et presser le linge afin de faire sortir de l’eau ;
  • Mettre le pouing en moule.

Le pouding de fèves de maraie peut être cuit au four dans un plat à pouding beurré, si on le préfère. Notons en passant que ce pouding aura plus de saveur et un goût plus relevé si on lui ajoute des jaunes d’œufs battus.

Haricot de Lima

Phaseolus lunatus, famille des légumineuses

Fruit d’une plante herbacée annuelle ou vivace qui serait originaire du Pérou où sa culture est très ancienne ; on en a retrouvé des vestiges datant de 5 000 à 6 000 ans av. J.C. Le haricot de Lima se répandit à travers le monde par l’entremise des Espagnols il gagna d’abord l’Europe puis l’Asie. Il en existe plusieurs variétés souvent nommées d’après leur lieu de culture, surtout en Europe (haricot du Cap, de Madagascar, du Tchad, etc.)

Le haricot de Lima pousse sur une plante buissonnante ou grimpante, qui peut atteindre de 0,6 à 4 m de haut. Les gousses plates et oblongues ont entre 5 à 12 cm de long et jusqu’à 2,5 cm de large. Elles contiennent de 2 à 4 graines lisses, de grosseur variable, plus ou moins réniformes et plates, aux bouts arrondis ; certaines sont minuscules, d’autres, grosses; ces dernières atteignent jusqu’à 6 mm d’épaisseur. Les haricots peuvent être blancs, rouges, pourpres, brunâtres ou noirâtres, unis ou tachétés; les plus courants sont crème ou verts. Ils sont savoureux et leur texture est farineuse. Des variétés sauvages poussent encore en Amérique du Sud ; ce sont les seules qui contiennent des glycosides cyanogénétiques, substances toxiques que la cuisson neutralise.

Quelle est la valeur nutritive du haricot de Lima ?

Le haricot de Lima séché contient 20 g de protéines (protéines dites incomplètes), 1,2 g de matières grasses, 62 g d’hydrates de carbone, 5 g de fiibres et 336 calories/100 g. Il est riche en phosphore, en calcium, en fer et en potassium.

Notons que le terme « légumineuse » désigne à la fois le fruit en forme de gousses et la famille des plantes les produisant. Les légumineuses appartiennent à une très vaste famille comprenant plus de 600 genres et plus de 13 000 espèces. Parmi les plus connues se trouvent les lentilles (Lens), les haricots (Phaseolus), les fèves (Vicia), les soyas (Glycine) et les arachides (Arachis). Les légumineuses sont classées soit comme un sous-ordre des Papilionacées, soit comme un ordre distinct.

Dans l’Égypte ancienne, on croyait que les légumineuses avaient une âme ; elles étaient l’objet d’un culte et leur consommation était interdite. En Grèce, on les considérait au contraire avec mépris, pensant qu’elles favorisaient la démence. Pythagore était un fervent ennemi des légumineuses. Relativement méconnues en Occident, où on les associe trop souvent à une nourriture pour les pauvres, les légumineuses occupent une place importante dans l’alimentation de plusieurs peuples, notamment en Afrique du Nord, en Amérique du Sud et en Asie.

fême de Lima

Une femme mange des fêves de Lima. Illustration par GrandQuebec.com.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *