Notre cuisine

Pouding au sagou

Pouding au sagou

Recette du pouding au sagou

C’est une recette unique. Pour la dénicher nous nous tournés vers les revues et journaux canadiens de temps révolus.

Pourtant, malgré toutes ses années, cette recette est toujours aussi délicieuse et appropriée aujourd’hui.

Un pouding au sagou peu ordinaire

  • Une pinte d’eau froide
  • Deux bonnes cuillerées de table de sagou (sago)
  • Une tasse de sucre
  • Jus de 2 citrons
  • Écorce râpée d’un citron (zeste)
  • Deux blancs d’œufs
  • Faites tremper le sagou dans l’eau froide pendant environ une heure,
  • Amenez au point d’ébullition,
  • Ajoutez le sucre, le jus d’un citron et l’écorce râpée,
  • Tournez à fur et à mesure que cuit le mélange,
  • Llorsqu’il s’épaissit et le sagou devient transparent, retirez du feu,
  • Versez-y légèrement les blancs d’oeufs qui uni été fermement battus.

Servez froid !

La plupart des légumineuses sont annuelles ; elles poussent sur des plantes qui peuvent être buissonnantes, naines ou géantes (pouvant atteindre selon les variétés plus de deux mètres de haut) et qui portent souvent des vrilles qui s’agrippent à tout ce qui les entoure. Certaines, comme les pois et les gourganes, préfèrent des températures fraîches et peuvent même être semées avant la fin du gel ; la grande majorité cependant a besoin de plus de chaleur. Après l’apparition d’attrayantes fleurs, de couleur variable selon les espèces (lavande, blanche, rose, rouge, etc.), se développent des gousses qui atteignent habituellement entre 8 à 20 cm de long. Elles renferment de 4 à 12 grainses, souvent réniformes, de taille et de couleur variables (notamment verte, noire, brune, blanche, rouge ou jaune) ; la plupart sont unies. Plusieurs variétés sont utilisées aussi bien fraîches que séchées ; chez certaines, la gousse est même comestible (entre autres pois, haricot, vert, haricot de Lima, soya). Les haricots frais se récoltent avant qu’ils n’atteignent leur pleine maturité et ne deviennent trop fibreux et amidonneux. Les haricots secs restent sur les plants jusqu’à ce que les gousses soient décolorées et desséchées; la récolte s’effectue avant que les gousses n’éclatent et ne laissent échapper les graines durcies.

Se retrouver dans la nomenclature des légumineuses est parfois une tâche passablement compliquée. Les légumineuses nommées « black eye peas » en anglais (genre Vigna) deviennent des « doliques » (ou « dolics ») en français, du grec dolikho signifiant « haricot ». D’autres, désignées dans plusierus pays sous le terme de « fava » ou de « faba » (genre Vicia), se nomment « fèves » en Europe et « gourganes » au Québec. De plus, au Québec, le terme « fève » s’applique depuis toujours à la variété Phaseolus, nommé « haricot » en Europe et même si l’usage du mot haricot s’impose graduellement, le changement n’est pas sans entraîner une certaine confusion, en particulier parce qu’il est difficile de changer l’appellation d’un plat traditionnel nommé « fèves au lard » depuis plus de 200 ans par « haricots au lard » ; on a alors l’impression de parler d’une réalité différente.

Les légumineuses peuvent remplacer la viande, mais leurs protéines diffèrent de celles de la viande ; on les dit incomplètes car certains de leurs acides aminés sont déficients. Une partie importante de leurs hydrates de carbone est composée d’amidon ; cet amidon renferme des substances (raffinose et stachyose) qui peuvent casuer de la flatulence. Les particules d’amidon sont enfermées dans la cellulose ; contrairement aux autres sucres, la cellulose n’est pas métabolisée dans le petit intestin car elle résiste aux sucs digestifs ; elle est digérée par les bactéries du gros intestin. À cet endroit, l’amidon devient accessible aux bactéries qui prolifèrent, ce qui entraîne la formation d’une importante quantité de gaz carbonique, source de ballonnement et de flatulence. Cette réaction peut être atténuée. Toutes les légumineuses n’occasionnent pas nécessairement la même quantité de gaz ; lentilles, pois cassés, haricots de Lima et haricots aduki, notamment, se digèrent plus facilement.

La Petite géante se réveille

La Petite Géante se réveille. Image : GrandQuebec.com.

Autres recettes de cuisine de poudings :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *