Notre cuisine

Pouding au riz

Pouding au riz

Recette du pouding au riz, sauce à l’abricot

Ingrédients :

  • Deux tasses (500 ml) de riz blanc, cuit
  • 1 1/2 tasse de lait (375 ml)
  • Deux oeufs battus
  • 1/3 tasse (80 ml) de sucre
  • Une pincée de sel
  • 1/3 tasse d’abricots secs hachés
  • 1/2 c. à thé de vanille
  • 1/4 c. à thé d’extrait d’amande

Sauce :

  • 1/4 tasse de sucre
  • 2 c. à thé de fécule de maïs
  • 2/3 tasse de nectar d’abricot
  • Deux cuillerées à soupe d’amandes grillées, tranchées

Préparation :

  1. Mélangez le riz, le lait, les oeufs, 1/3 tasse de sucre et le sel dans une casserole.
  2. Faites cuire à feu moyen-vif en remuant fréquemment, environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le pouding commence à épaissir légèrement. Ne laissez pas bouillir!
  3. Laissez refroidir (le pouding épaissira en refroidissant).
  4. Ajoutez les abricots, la vanille et l’extrait d’amande.
  5. Dans une casserole, mélangez 60 ml de sucre et la fécule de maïs.
  6. Ajoutez le nectar et mélangez.
  7. Faites cuire à feu moyen-élevé en remuant fréquemment de trois à sept minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe.
  8. Ajoutez les amandes et versez la sauce sur chaque portion de pouding.

Donne six portions.

Apport nutritif par une portion approximative de 200 g: calories – 255, protéines – 6 g, gras saturé – 1 g, total de gras – 4 g, cholestérol – 77 mg, sodium – 145 mg, total hydrates de carbone – 48 g, zinc – 0,8 mg, fibres alimentaires – 1g, calcium – 110 mg.

Riz brun à cuisson rapide : Riz traité afin que sa cuisson soit écourtée. Les procédés de fabrication sont variés ; on expose par exemple le rix à la vapeur puis on l’écrase à l’aide de rouleux qui projettent de la vapeur ; on déshydrate aussi le riz à l’aide d’un bref jet d’air chaud ; ainsi, à mesure que l’humidité s’échappe, il se crée des fissures microscopiques qui permettront à l’eau de cuisson d’entrer plus rapidement dans le grain.

Riz blanc étuvé (parboiled, converted en anglais). Riz ayant subi une cuisson à la vapeur avant d’être décortiqué ; parfois il est préalablement mis à tremper avant d’être exposé à la vapeur. Ce traitement à l’étouffée permet aux éléments nutritifs hydrosolubles (acides aminés, sels minéraux, vitamines) contenus dans le germe et l’enveloppe de s’infiltrer à l’intérieur du grain, de telle sorte que la valeur nutritive n’est pas trop affectée par le polissage (une bonne partie des fibres se perdent cependant). Le riz est légèrement translucide et jaunâtre mais il blanchit à la cuisson, conserve son apparence et ne colle pas ; il est plus léger et de saveur plus délicate que le riz brun. C’est le meilleur riz au point de vue nutritif après le riz brun et à quantité égale., il donne un meilleur rendement après la cuisson que le riz brun. Il se conserve facilement car le rancissement est retardé et les insectes ainsi que leurs œufs sont détruites par l’étuvage.

Riz blanc : Riz décortiqué et poli. Le riz blanc a perdu une grande partie de ses éléments nutritifs ; il possède par exemple beaucoup moins de niacine, de thiamine, de magnésium,de zinc et de fer que le riz brun. On l’enrichit parfois afin qu’il retrouve une partie de sa valeur mutritive, mais sels quelques nutriments sont ajoutés, ce qui l’améliore peu. Il arrive aussi qu’il soit enduit de parfaffine, d’huile de vaseline ou de glucose et de talc, on l’appelle alors « riz glacé » ou « riz poli ». Plusierus peuples préfèrent le riz glacé, qu’ils considèrent plus attirant visuellement car il est très blanc et luisant.

Piste de course

Piste de course à New York. Photo de GrandQuebec.com.

Autres recettes de pouding :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *