Notre cuisine

Potage aux carottes

Potage aux carottes

Recette du potage aux carottes

C’est le potage le plus simple à préparer. Même votre chum peut préparer et vous offrir ce plat… D’ailleurs, c’est de la cuisine santé.

Ingrédients :

  • 1 kg de carottes ;
  • 3-4 poireaux* moyens ;
  • 2 oignons moyens ;
  • 3-4 feuilles de laurier ;
  • Un peu de mélisse* ;
  • Une tasse de lait écrémé ;
  • 40 g de margarine ;
  • 6 gousses d’ail ;
  • Sel et poivre.

Préparation :

  • Nettoyer les légumes ;
  • Râper les carottes ;
  • Couper les poireaux en bâtonnets ;
  • Émincer les oignons ;
  • Faire fondre les légumes avec la margarine ;
  • Couvrir avec 2 litres d’eau ;
  • Ajouter les feuilles de laurier, saler et poivrer ;
  • Laisser mijoter 40 minutes ou jusqu’à ce que le potage soit cuit ;
  • Retirer les feuilles de laurier et verser le lait et l’ail pilé.

Servir immédiatement et très chaud avec un verre de vin rouge ou rosé.

Comment préparer le poireau ?

Le poireau nécessite un soigneux lavage afin d’être débarassé de la terre et du sable emprisonnés entre ses feuilles, tant vertes que blanches. Couper la partie filamenteuse de la racine ainsi que la partie supérieure des feuilles en laissant un peu de de vert si désiré, puis enlever les couches extérieures défraîchies. Le sectionner dans le sense de la longueur sur 2 ou 4 côtéés, afin de pouvoir écarter les feuilles ; couper en laissant 2 ou 3 cm à la base (le poireau se travaille mieux et se défait moins) ; bien le rincer à l’eau fraîche.

*Mélisse (Melissa officinalis, Labiées. Autre nom : citronnelle)

Plante aromatque vivace originare d’Europe méridionale. La mélisse est aussi cultivée en Inde et en Chine et ce, depuis plusieurs siècles. Le terme mélisse est dérivé du grec melissa signifiant « abeille », du fait que cette plante attire ces insectes. La mélisse est également connue sous le nom de « citronnelle » car ses feuilles .écrasées dégagent un fort parfum de citron.

La mélisse est formée de tiges denses atteignant de 30 à 90 cm de hauteur. Ses feuilles vertes, ovales et nervurées, sont recouvertes de minuscules poils sur la partie supérieure. De petites fleurs blanchâtres, jaunâtres ou bleutées poussent aux aisselles des feuiles et donnent naissance à de longues graines ovales. On cueille la mélisse avant la floraison pour obtenir un maximum de saveur.

Quelle est la valeur nutrititve de la mélisse ?

Une croyance populaire attrivue à la mélisse des pouvoirs de longétivité. Elle aurait aussi des propriétés carminatives, fébrifuges, antispasomiduqes, sédatives et digestives. On la dit efficace en infusion contre le mal de tête et les insomnies (faire bouillir une à deux minutes 15 ml – une cuillerée à soupe – par tasse d’eau de 240 ml, puis laisser infuser dix minutes). Une poudre obtenue à partir de feuilles et de racines broyées est utilisée contre le diabète apr la médicine traditionnelle ouest-africaine. Son huile essentielle qui contient du citrol comme principal composant est exploitée industriellement, notamment pour parfumer des crèmes désodorantes, des pommades et des insecticides.

Comment utiliser la mélisse ?

La mélisse fraîche ou séchée est particulièrement adaptée à l’accompagnement d’aliments âcres. On l’intégre aussi dans les salades composées, potages, farces, pâtisseries, fruits en compote ou en salade, etc. La mélisse aromaise certaines marinades de harengs et d’anguilles dans les Pays-Bas. Elle est beaucoup utilisée comme condiment en Asie où elle entre notamment dans les currys indiens, les soupes et les sauces. La gastronomie occientale en fait très peu de cas. Pour s’habituer à son goût, essayer de l’utiliser en remplacement du zeste de citron.

Bibliographie : Dictionnaire encyclopédique des aliments, par Solange Monette, Québec/Amérique, 1989.

Baton rouge

Restaurant Baton Rouge à Montréal. Photo – GrandQuebec.com.

Autres soupes et potages :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *