Notre cuisine

Pochettes de poulet

Pochettes de poulet

Recettes de pochettes de poulet et légumes au mesquite

Ingrédients :

  • ½ tasse 9125 mL) de marinade Mesquite Knorr
  • 500 g de hauts de cuisse ou de poitrines de poulet, désossés et sans peau, coupés en cubes de ½ po (1 cm)
  • 1 oignon moyen, haché grossièrement
  • 1 poivron roue moyen haché grossièrement
  • 1 boîte (440 mL) de haricots noirs, rincés et égouttés
  • 1 c. à table de coriandre fraîche hachée

Cuisson :

  1. Préchauffer le four à 220C (425F)
  2. Placer la marinade, le poulet, l’oignon, le poivron et les haricots noirs dans un grand bol
  3. Remuer pour enrober
  4. Répartir uniformément le mélange sur quatre morceaux de papier d’aluminium résistant de 30 sur 45 cm (12×18 po)
  5. Envelopper chaque mélange de papier d’aluminium, en pliant les bords en deux pour sceller
  6. Placer les pochettes sur une plaque à pâtisserie, le côté plié vers le haut
  7. Cuire au four pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit
  8. Ouvrir les pochettes avec soin et parsemer de coriandre

Donne quatre portions. Servir avec du riz cuit chaud et dans des tortilles tièdes.

Comment conserver les haricots ?

La température idéale pour conserver les haricots frais oscille entre 6 et 10 degrés C ; (ils peuvent se garder plus de 2 semaines). Ne pas laver avant de les réfrigérer et les placer dans un sac de plastique troué afin qu’ils puissent respirer. Les haricots se congèlent mais leur saveur résiste assez mal à une congélation prolongée. Les blanchir 3 minutes s’ils sont coupés et 4 minutes s’ils sont entiers.

Haricot à écosser : Haricot dont on retire les graines matures fraîches ou séchées. Les graines fraîches sont cuites telles quelles, les graines déshydratées, après trempage. Les haricots secs ont une plus grande valeur nutritive que les haricots frais ; ils renferment en général 15 g de protéines, 1 g de matières grasses, 40 g d’hydrates de carbone, 4 g de fibres et 220 calories/100 g ; ils sont riches en fer et en magnésium.

Mise des légumes en conserve

La mise en conserve est un pocédé beaucoup plus ancien que la congélation des légumes. L’industrie de la conserve à longtemps été florissante ; elle a décliné avec l’apparition du surgelé. La valeur nutritive des légumes en conserve est souvent moindre que celle des légumes frais on congélés. La perte en vitamines et en sels minéraux est augmentée lorsqu’on jette le liquide dans lequel baignenet les légumes (une pratique fréquente).

Les conserves peuvent contenir des additifs (EDTA, glutamate de calcium, divers sels de calcium) utilisés pour saler, conserver la couleur, raffermir, donner de la saveur, etc. Vérifier la liste des ingrédients sur l’étiquette lorsqu’on désire éviter l’ingestion d’additif. Ne jamais acheter une conserve bombée ou bosselée car son contenu risque d’être contaminé.

À la maison, les légumes mis en conserve dovient être portés à l16 degrés C car comme tous les aliments peu acides (viande, fruits de met, etc.), ils peuvent devenir très toxiques s’ils ne sont stérilisés que dans un bain d’eau bouillante. Seule la tomate est acide pour supporter le bain d’eau bouillante ; les autres légumes ont besoin de la stérilisation sous pression.

Fleurs

Dans un univers absurde, il y a quelque chose qui n’est pas absurde, c’est ce que l’on peut faire pour les autres (André Malraux). Photographie : GrandQuebec.com.

Autres recettes de poulet :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *