Notre cuisine

Pain à la poudre à pâte

Pain à la poudre à pâte

Recette de pain à la poudre à pâte au cheddar et poivre noir

Avec soupe campagnarde aux légumes et pommes de terre

Ingrédients :

  • Deux tasses de farine tout usage
  • Une tasse de fromage cheddar piquant râpé
  • 1 ½ c. à thé de poivre noir moulu grossièrement
  • 1 c. à thé de sucre granulé
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • ½ c. à thé de bicarbonate de soude
  • Deux oeufs
  • ½ c. à thé de sel
  • Une tasse de babeurre
  • 1/3 tasse de margarine fondue
  • Fromage râpé et poivre noir supplémentaire comme garniture
  • Deux cartons de soupe campagnarde  aux légumes et pommes de terre (2X500 ml)

Cuisson :

  1. Préchauffer le four à 350F (180C)
  2. Graisser un moule à pain de 9 x 5 po (23 X 13 cm)
  3. Dans un grand bol à mélanger, remuer le fromage, la farine,  le poivre, le sucre la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel.
  4. Dans un autre bol, fouetter les œufs, la babeurre et la margarine.
  5. Incorporer le mélange de babeurre au mélange de farine et remuer jusqu’à ce que la pâte soit humectée de façon uniforme.
  6. Verser la pâte dans le moule à pain préparé et lisser le dessus.
  7. Parsemer légèrement de fromage et de poivre supplémentaire, mettre au four et cuire de 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée sur le dessus. Un cure-dents inséré au centre devrait en ressortir propre.
  8. Enlever du four, passer un couteau autour des bords du moule pour l’empêcher de coller, puis retourner le pain sur une grille et le laisser refroidir pendant quelques minutes.
  9. Servir pendant qu’il est encore chaud avec des bols de soupe campagnarde aux légumes et pommes de terre.

Donne quatre portions.

La poudre à pâte

Poudre alcaline levante. La poudre à pâte est constituée de plusieurs ingrédients qui réagissent au contact d’un liquide et de la chaleur, formant du gaz carbonique qui fait lever la pâte. La formule de sa composition n’est pas fixe ; on trouve notamment sur le marché :

  • de la poudre à pâte faite de phosphate de calcium, de bicarbonate de soude et de fécule de maïs ;
  • de la poudre à pâte composeé d’amidon, de phosphate monocalcique et de bicarbonate de sodium ;
  • de la poudre à pâte contenant bicarbonate de sodium, sulfate de calcium, phosphate monocalcique, silicate de calcium, fécule de maïs et sulfate d’aluminium et de sodium.

Il pourrait être souhaitable d’éviter la poudre à pâte contenant du sulfate d’aluminium car on soupçonne cette substance de s’accumuler dans le corps humain, notamment dans le cerveau, les os et les glandes parathyroïdes.

Selon les ingérdients présents, la poudre à pâte est dite à action rapide, à action lente ou à double action.

La poudre à pâte à action rapide contient de la crème de tartre ou de l’acide tartrique ; elle agit dès qu’elle vient en contact avec un liquide et près de 90 % de son action s’effectue en quelques minutes ; il est donc nécessaire de travailelr la pâte rapidement et de la cuire sans délai pour qu’elle conserve le gaz produit et soit bien levée. Cette poudre à pâte est presque disparue du marché, remplacée par des produits plus stables.

La poudre à pâte à action lente est à base de phosphate. Le phosphate vient sous forme de minuscules particules recouvertes d’une substance insoluble qui retarde son action ; la production maximale de gaz est produite dans le four.

La poudre à pâte à double action contient deux acides qui agissent à des moments différents, un agissant surtout à la température de la pièce (sulfate d’aluminium et de sodium par exemple), l’autre dans le four (phosphate monocalcique), ce qui donne un produit plus leger car il est mieux levé.

Musée Grevin

Un manège dans le Musée Grevin de Montréal. Photo de Grandquebec.com.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *