Notre cuisine

Panais et carottes rôtis

Panais et carottes rôtis

Recette des carottes et panais rôtis à la moutarde

Ingrédients :

  • 1 1/2 cuillère à thé de thym frais , haché ou 1/2 c. à thé (2 ml) de thym séché
  • 1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
  • 1/2 cuillère à thé d’origan séché
  • 1/4 tasse de jus de citron
  • 1/2 cuillère à thé de sel
  • 1/2 cuillère à thé de poivre noir du moulin
  • 3 lb de carottes coupées en morceaux de 1 po (2,5 cm)
  • 3 lb de panais coupés en morceaux de 1 po (2,5 cm)
  • 1/3 tasse d’huile d’olive

Préparation des carottes et panais rôtis à la moutarde :

  1. Dans un grand bol, à l’aide d’un fouet, mélanger l’huile, le jus de citron, le thym, la moutarde, l’origan, le sel et le poivre.
  2. Ajouter les carottes et les panais et mélanger pour bien les enrober.
  3. Répartir les légumes sur deux grandes plaques de cuisson tapissées de papier d’aluminium.
  4. Mettre une plaque dans le tiers supérieur du four préchauffé à 375°F (190°C) et l’autre dans le tiers inférieur.
  5. Faire rôtir de 40 à 45 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres et dorés (retourner les légumes et intervertir les plaques à la mi-cuisson).

Panais

(Pastinaca sativa, famille des Ombellifères)

Plante potagère à racine, originaire de l’est de la région méditerranéenne. Le panais but largement utilisé par les Grecs et les Romains. En Europe, à une certaine époque, il était aussi populaire que la pomme de terre en Amérique du Nord de nos jours. C’est présentement un légume fort méconnu.

Le panais ressemble à une grosse carotte blanche, mesurant de 18 à 30 cm de long et de 5 à 8 cm de diamètre. Sa texture rappelle celle du navet et ses feuilles sont semblables à celles du céleri (tous des légumes de la même famille). Sa chair fruitée a presque un goût de noisette. Elle devient plus sucrée si elle subit un peu de gel lorsqu’elle est encore en terre, car le froid transforme son amidon en sucre.

Quelle est la valeur nutritive du panais ?

Le panais contient 1,2 g de protéines, 0,3 g da matières grasses, 17 g d’hydrates de carbone et 74 calories/100 g. Il se distingue par sa haute teneur en hydrate de carbone qui dépasse celle de la carotte et qui le rend passablement calorifique. Il est également riche en potassium, en calcium, en phosphore et en fibres. Il posséderait des propriétés médicinales, celle notamment de faciliter la digestion.

Comment acheter le panais ?

Pour acheter cette plante, choisir des panais fermes, lisses, sans meurtrissures et assez petits, car ils sont plus tendres.

Comment préparer le panais ?

On ne pèle pas le panais, comme la carotte ou le brosse ou le raisse, sauf s’il est ciré, ce qui est très souvent le cas. Sa peau très mince s’enlève comme un charme après la cuisson, surtout s’il est cuit entier. Ne pas enlever la peau permet d’éviter l’oxydation. Pour empêcher le panais de noircir lorsqu’il est pelé, le tremper dans une eau acidulée (15 ml – 1 cuillerée à soupe) de vinaigre par litre d’eau ou le jus de 2 citrons). Il peut être nécessaire de retirer le cœur d’un panais vieux ou volumineux, il est souvent dur, fibreux et sans saveur.

Comment utiliser le panais ?

Le panais s’apprête comme la carotte ou le salsifis. Ne pas craindre de la consommer cru, de la mettre dans les soupes et les ragoûts ou de le substituer à la carotte ou au navet. Il présente mieux sa saveur s’il est cuit entier et peu longtemps.

Comment conserver le panais ?

Ce légume se conserve et se congèle facilement. Procéder comme avec la carotte.

Parc Central

Espace vert. Photographie par GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *