Notre cuisine

Pamplemousse royal

Pamplemousse royal

Recette de pamplemousse royal

Les choix alimentaires intelligents représentent une excellente façon de commencer la journée. Lorsque vous choisissez la tartinade à étendre sur vos rôties ou ce que vous utiliserez pour la friture ou la cuisson au déjeuneur ou au brunch, n’oubliez pas que la margarine, c’est 60% moins de gras saturés que le beurre.

Ingrédients :

  • Deux gros pamplemousses roses à la température ambiante, coupés en deux, extrémités coupées pour reposer à plat, segments pré-coupés
  • 1/2 tasse de flocons d’avoine à cuisson rapide
  • 1/4 tasse de cassonade
  • 1/2 c. à thé de cannelle moulue
  • 1/3 tasse de canneberge séchées, hachées grossièrement
  • 1/3 tasse de noix, hachées grossièrement
  • 1 c. à table plus 1 c. à thé de margarine

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 200 C (400 F). Couvrir une petite plaque à pâtisserie à rebord de papier sulfurisé.
  2. Placer les moitiés de pamplemousse sur la plaque à pâtisserie.
  3. Dans un bol moyen, mélanger les flocons d’avoine, la cassonade, la cannelle, les canneberges et les noix.
  4. Ajouter la margarine et mélanger avec les doigts.
  5. Répartir uniformément le mélange sur chaque pamplemousse.
  6. Faire cuire au four jusqu’à ce que le pamplemousse soit chaud et la garniture soit dorée, de 10 à 20 minutes.

Donne 4 portions.

Pamplemousse – Pomelo

Citrus paradisi et Citrus grandis, famille des Aurantiacées.

Fruits désignés aussi sous le nom d’agrumes. Le pamplemousse (C. paradisi) et le pomélo (C. grandisi sont des espèces différentes. Une certaine confusion entoure ces deux fruits. En général, dans les pays francophones, on appelle pamplemousse ce qui les Américains nomment pomélo. Le terme pamplemousse vient du néerlanais pomelmoes signifiant « gros citron ». Le véritable pamplemousse est aussi connu sous le nom de « shaddock », nom d’un capitaine anglais qui aurait introduit la culture de ce fruit dans les Caraïbes à la fin du XVIIe siècle. On nomme aussi parfois le pomélo « grapefruit », terme anglais qui fait référence au fait que ce fruit pousse en grappe.

Le pamplemousse provient d’un arbre imposant, le pamplemoussier, qui peut atteindre plus de 10 mètres de haut ; il serait originaire d’Asie. De dimension imposante (ce qui lui a valu l’appelation grandis), le pamplemousse atteint de 11 à 17 cm de diamètre et peut peser plus de 6 kg. Rond ou légèrement piriforme, il peut être verdâtre, jaunâtre ou rosé ; son écorce est épaisse. Il est moins juteux que le pomélo ; selon les variétés, sa pulpe peut être insipide ou savoureuse, très acide ou très sucrée ; elle contient des pépins ou en est exempte. Le pamplemousse est souvent confit ou cuit ; il est peu commercialisée.

Le pomélo est produit par un arbre qui peut atteindre de 8 à 9 m de haut ; il semble qu’il soit originaire des Indes. On ignore si le pomélo est une mutation du pamplemousse ou s’il est le résultat d’un croisement de ce dernier avec une orange douce. Plus ou moins rond, il atteint de 8 à 14 cm de diamètre. Son écorce plutôt mince peut être jaune ou teintée de rose. Sa pulpe jaune, rosée ou rougeâtre est plus ou moins douce, acidulée, sucrée et parfumée (la jaune l’est moins que les autres). Elle abrite des pépins ou en exempte. Ce fruit est cueilli avant maturité complète parce qu’il a tendance à tomber de l’arbre et qu’une fois mûr, il perd sa saveur acidulée ; quand son écorce est encore verdâtre, l’agrume est souvent déverdi au gaz éthylène. Les États-Unis produisent environ 75 % de la production mondiale.

pamplemousse royal

Parade à Montréal, Photo : GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *