Notre cuisine

Mousse estivale

Mousse estivale

Recette de la mousse estivale aux petits fruits

  • Une boîte de lait condensé sucré – 300 ml ;
  • Une culière à table de margarine ;
  • Deux tasses de garniture à fouetter 500 ml ;
  • Cinq tasses de petits fruits mélangés lavés comme les mûres, les framboises, les groseilles, les bleuets – lavés et sèches.

Dans une poêle antiadhésive, mélanger le lait condensé et la margarine.

Cuire à feu moyen, en remuant constamment, pendant 10 minutes, en grattant les côtés les bords pendant la cuisson pour éviter de brûler. Enlever le mélange sur la cuisinière laisser refroidir.

Ajouter en remuant 1/4 tasse (50 mL) de garniture non fouettée au mélange de lait refroidi. Dans un autre bol, fouetter le reste de la garniture jusqu ce qu’elle soit légère et veloutée et que de petits pics se forment. Incorporer la crème fouettée au mélange de lait refroidi, pius, ajouter les petits fruits.

Placer la mousse dans un grand bol de service ou dans des plats individuels.

Réfrigérer de une à deux heures. Pour servir, garnir de petits fruits supplémentaires.

Groseilles

Groseille à grappes ou gadelle (R.rubrum, R. hirtellum, etc.). Fruit qui serait originaire d’Europe du Nord ou d’Asie. Cette baie ronde, blanche ou rouge, ne dépasse pas 5 mm de diamètre. Une variété noire qui ressemble à un bleuet se nomme cassis (R.nigrum). Tous ces fruits sont recouverts d’une mince peau rappelant celle des raisins. Leur chair renferme de minuscules graines (akènes) ; elle est juteuse et plutôt acidulée, sauf celle du cassis.

Groseille à maquereau (R. grossularia). La groseille à maquereau se distingue par le fait qu’elle pousse sur un arbuste épineux, qu’elle s’y développe en solitaire et non en grappes et qu’elle est plus grosse. Elle serait originaire d’Europe. Elle ressemble à un gros raisin qui, selon les variétés, est verdâtre, jaunâtre, blanchâtre ou rougeâtre, et elle est striée verticalement comme le poisson dont elle porte le nom. Sa peau est duveteuse ou lisse. Sa chair remplie de minuscules graines comestibles est douce ; elle laisse souvent un arrière-goût âcre. Ce fruit est plus connu au Québec sous le seul nom de groseille, ce qui crée de la confusion avec le fruit précédent.

Quelle est la valeur nutritive de la groseille ?

Ces fruits contiennent habituellement 1,4 g de protéines, 0,4 de protéines, 0,4 g de matières grasses, 15 g d’hydrates de carbone et 2,4 g de fibres/100 g. Ils sont riches en acide citrique (responsable de leur saveur aigrelette), en pectine, en potassium et en vitamine C, surtout le cassis qui en contient plus que l’orange. Ils sont peu calorifiques (30 calories/100 g) sauf le cassis (60 calories/100 g). Ils sont laxatifs, particulièrement le cassis qui doit d’ailleurs son nom à la « casse », fruit purgatif longtemps populaire en Europe.

Comment acheter et utiliser les groseilles ?

Pour l’achat, recercher des fruits fermes et bien colorés. Les groseilles à grappes (gadelles) peuvent être utilisées fraîches ou cuites, être mangées nature ou mises dans les salades de fruits, les puddings, les gâteaux, etc. ; elles se transforment en jus ou servent souvent à faire compotes, gelées, confitures et tartes. La groseille à maquereau et le cassis ont une utilisation encore plus variée ; la groseille aigre-douce qui accompagne maquereau, porc, agneau et volaille tandis que le cassis est transformé en purée, en sirop et en liqueurs. Le cassis est même séché ; il ressemble alors au raisin de Corinthe, qu’il peu remplacer.

Comment conserver la groseille ?

Ces fruits se conservent au réfrigérateur et se congèlent facilement entiers, avec ou sans sucre. Ne les laver qu’au moment de les utiliser.

Pont Cartier

Vue sur le pont Jacques-Cartier. Crédit photo : GrandQuebec.com.

Autres mousses :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *