Notre cuisine

Guide saisonnier

Guide saisonnier

Guide saisonnier des légumes et fruits au Québec

Légumes

Artichauts : mars – mai
Asperge : avril – juin
Betterave : juin – octobre
Brocoli : octobre – mai
Céleri – rave : octobre – avril
Chou – vert : juin – octobre
Chou – fleur : août – octobre
Chou de Bruxelles : septembre – novembre
Endive : novembre – avril
Fane de moutarde : octobre – avril
Fenouil : octobre – avril
Maïs : juillet – septembre
Okra : juin – août
Panais : octobre – avril
Poireau : juillet – octobre
Pois : juin – septembre
Radis : mai – octobre
Tomate : juin – octobre

Fruits

Abricot : août – septembre
Ananas : avril – juin
Bleuet : mai – septembre
Canneberge : septembre – décembre
Cantaloup : juin – août
Coing : juillet – octobre
Figue : juin – octobre
Fraise : mai – juillet
Framboise : juin – août
Grenade : septembre – novembre
Guigne : juin – juillet
Kaki : octobre – janvier
Melon : juin – octobre
Mûre : août – septembre
Nectarine : juillet – septembre
Pamplemousse : octobre – mai
Pastèque : juin – septembre
Pêche : juillet – septembre
Poire Anjou : octobre – mars
Poire bartlett : juillet – octobre
Pomme : septembre – mars
Prune : juin – septembre
Rhubarbe : février – juillet
Tangerine : novembre – mars

Note : Choux de Bruxelles (Brassica oleracea var. Gemmifera, famille des Crucifères) – Variété de chou qui semble avoir été développée en Belgique au XIIIe siècle. Les choux de Bruxelles ressemblent à des choux vert miniaturisés ; ils ont habituellement un diamètre de 3 cm quoique certains atteignenet 8 cm. Ils se greffent en formation serrée sur une tige qui peut en contenir entre 20 rt 40 et qui peut atteindre 1 mètres de haut. Ils se nichent à la base des feuilles.

Quelle est la valeur nutritive du chou de Brusselles ?

Le chou de Bruxelles contient 85 % d’eau, 2,4 g de protéines, 0,3 g de matières grasses, 9 g d’hydrates de carbone,1,5 g de fibres et 43 calories/100 g. Il est riche en vitamines A,B et C, en calcium, en fer, en phosphore et en potassium.

Comment acheter et préparer le choux de Bruxelles

Choisir des choux de Bruxelles fermes, compacts et d’un beau vert. Pour les préparer, enlever et si nécessaire les feuilles défraîchies puis bien laver. Mettre à tremper si, comme pour le chou, des vers sont présents.

Comment cuir le chou ?

Les choux de Bruxelles sont meilleurs cuits mais la cuisson les rend souvent pâteux ; veiller à ce qu’elle soit la plus courte possible. Pour les faire bouillir, n’utiliser que 1 ou 2 cm d’eau et cuire de 8 à 12 minutes. À la vapeur ou par braisage, la cuisson demande autour de 15 minutes ; dans la marmite à pression (103 kPa), de 50 à 60 secondes. Pour accélérer et rendre la cuisson plus uniforme (les choux de Bruxelles sont cuits entiers), faire une incision d’environ 50 mm en forme de croix à la base des choux.

Comment conserver les choux ?

Les choux de Bruxelles se conservent comme le chou pommé de 3 à 4 semaines dans un endoit frais. Au réfrigérateur, non lavés et dans un sac de plastique, ils se gardent quelques jours. Ils se congèlent entiers, après un blanchiment de 3 minutes pour les petits et de 5 minutes pour les gros.

Kaki (diospyros spp. Ebénacées, autres noms:plaquemine, fruit de Sharon, abricot du Japon, coing de Chine)

Fruit du plaqueminier, arbre originaire d’Extrême-Orient où il est connu depuis les temps anciens. Le plaqueminier fait partie de la grande famille des bois durs comprenant l’ébène ; il est cependant le seul à produire un fruit comestible. On connaît plus de 200 variétés de ce fruit parfois désigné sous divers noms ; le terme « kaki » est d’origine japonaise ; dans ce pays le kaki est le fruit national.

Le kaki est une baie qui ressemble à une grosse tomate, habituellement ronde mais pouvant être légèrement aplatie ou conique. Vert ou jaune lorsqu’il est immature, il passe au rouge vermillon en mûrissant. Comme la tomate, sa peau est lisse et comestible, surtout si le fruit est bien mûr. Sa chair jaune-orangé peut contenir de 1 à 8 graines dures ou en être exempte. Pour certaines variétés, le kaki n’est bon à manger que lorsqu’il est bien mûr, presque blet, même qu’on aurait tendance à le jeter s’il s’agissait d’une tomate ; à ce moment il n’est plus âpre et ne laisse plus bouche pâteuse car le taux d’acide tannique est moins élevé. À point, la chair de ces variétés, devient sucrée, presque liquide, légèrement visqueuse, non acide, passablement fragile et très parfumée. D’autres variétés, dont celles qui viennent d’Israël, doivent être mangées lorsqu’elles sont encore fermes.

Quelle est la valeur nutritive du kaki ?

Le kaki contient 0,6 g de protéines, 0,2 g de matières grasses, 19 g d’hydrates de carbone, 1,5 g de fibres et 70 calories/100 g. Il est riche en vitamine A, en potassium et en calcium.

Comment acheter le kaki ?

S’informer de la variété et ne pas se fier à la couleur, qui ne constitue pas un signe de maturation, le kaki étant toujours, très coloré. Choisir des fruits intacts.

Comment utiliser le kaki ?

Pour consommer le kaki nature, le couper en 2 ou enlever le dessus comme un capuchon et le manger à la cuiller. On croque la variété ferme comme une pomme. Le kaki peut être mis en purée, en coulis, en confiture et en conserve, dans les tartes, les gâteaux, les sorbets, les yogourts, les puddings, etc. On le déshydrate ou le confit. Arroser un reste de purée avec du jus d’agrume afin qu’il ne se décolore pas.

Comment conserver le kaki ?

Laisser le kaki à l’air ambiant s’il a besoin de mûrir. Le processus sera accéléré si on le place dans un sac de papier ; la compagnie d’une pomme mûre l’active encore plus. Lorsqu’il est mature, conserver le kaki au réfrigérateur. Ce fruit supporte la congélation : le laisser entier ou le mettre en purée, ajouter alors 30 ml (2 cuillerées à soupe) de jus de citron pour prévenir la décoloration.

Courges

Courges. Photo : GrandQuebec.com.

Lire aussi :

1 commentaire

  1. Julien Gravel

    2010/09/16 at 3:54

    Merci, c’est exactement ce que je cherchais

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *