Notre cuisine

Galettes de sarrasin

Galettes de sarrasin

Galettes de sarrasin ( crêpes de sarrasin )

(cette recette a été dénichée par l’équipe du GrandQuébec à Saint-Eustache, où ces magnifiques galettes ont été offertes aux touristes pendant la célébration de la Fête des Neiges).

Ingrédients :

  • Un kilogramme de farine de sarrasin (peut importe la finesse)
  • Un poignée de sel fin
  • Un litre d’eau
  • Un litre de lait 3%
  • Deux culières à soupe d’huile de tournesol
  • Un œuf

Préparation :

  • Mélanger bien tous les ingrédients, formant la pâte
  • Prendre la manche de la poêle chaude (!) bien huilée ou beurrée dans une main et une louche dans l’autre main
  • Prendre de la pâte avec la louche, incliner la poêle et répartir la pâte en faisant des mouvements circulaires oscillatoires de bas en haut jusqu’à ce que la pâte recouvre la surface
  • Retourner la galette entre 30 secondes et une minute, soit à l’aide d’une spatule, soit en faisant glisser et sauter par un coup de poignet sec vers le haut, comme le font des chefs, mais attention, ça brûle, si ça tombe sur la main
  • Maintenir 20-30 seconds pour cuire l’autre face de la crêpe
  • Placer la galette dans une assiette et la servir. Bonne appétit.

Donne quelque trente galettes de sarrasin.

Quelle est la valeur nutritive du sarrasin ?

Le sarrasin contient 11 g de protéines (protéines dites incomplètes), 2 g de matières graisses, 62 g d’hydrates de carbone et 310 calories/100 g. Comparativement à ceyx des céréales, ses acides aminés essentiels sont plus complets car le trypotophane y est plus abondant. Le sarrasin est riche en calcium, en magnésium, en potassium, en phosphore, en fer, en thiamine et en cellulose. Il contient de la rutine, ce qui aiderait à prévenire les hémorragies et faciliterait la circulation sanguine. On le considère comme digestible, nourrissant, peu encrassant et un bon reconstituant. Les macrobitiques affirment que s’il est mangé d’une façon régulière, il rend les gens impatients.

Comment cuire le sarrasin ?

Le sarrasin entier cuit en une trentaine de minutes, les grains concassés en une vingtaine de minutes. On peut cuire le sarrasin en même temps que le riz blanc, auquel il confère une saveur inhabituelle. L’ajouter à un liquide bouillant (2 parties de liquide par partie de sarrasin) ; il nécessite moins de liquide s’il a été préalablement sauté dans un corps gras. Le sarrasin devient facilement une bouillie insipide s’il est mal cuit ; une façon d’y remédier est de lui adjoindre un œuf battue avec lequel on enrobe les grains avant de les cuire ; l’albumine de l’oeuf les scelle et les rend moins pâteux.

Comment utiliser le sarrasin ?

Le sarrasin concassé peut être employé comme le riz ou les pommes de terre, comme mets d’accompagnement ou pour préparer soupes, ragoûts, muffins, etc. Non grillé, il a une saveur plus délicate que le sarrasin grillé et il convient mieux aux aliments à saveur fine, tels les poissons et les desserts. On le cuit aussi comme le gruau ou on le combine à des céréales pour varier la saveur. La farine de sarrasin est dépourvue de glutem alors elle ne lève pas à la cuisson ; on doit la combiner à de la farine de blé si on l’intègre à du pain, des gâteaux ou autres aliments levés. Cette farine sert à confectionner nouilles, galettes, polentas, gâteaux, biscuits, etc.

St Eustache et Lapointe

Rue Saint-Eustache et Lapointe. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *