Notre cuisine

Fromage biologique

Fromage biologique

Fromage biologique

Un fromage biologique est fabriqué avec du lait biologique, provenant de fermes biologiques qui respectent l’équilibre de la nature et le bien-être des animaux.

Dans ces fermes, les vaches sont nourries avec des aliments…biologiques. Aucun produit chimique de synthèse n’est utilisé. Les pâturages ne sont pas traités avec des pesticides ou des engrais chimiques. Les agriculteurs biologiques ne peuvent utiliser des hormones ni des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM).

Selon la réglementation en vigueur au Québec, avant la commercialisation d’un produit «biologique», l’entrepreneur doit obtenir une certification qui est revue annuellement.

Pour être admissible au programme de la certification des produits biologiques, le producteur doit respecter des conditions spécifiques pour l’élevage de ses animaux, pour leur alimentation (le fourrage doit provenir de l’agriculture biologique) et pour les soins donnés à ces charmantes grosses bêtes (les médicaments doivent être élaborés à base de produits naturels).

Pour tous les fromages biologiques certifiés, le nom d’un organisme et son logo doivent figurer sur l’étiquetage.

Il existe des organismes qui ont le droit de certifier des produits agricoles et alimentaires biologiques cultivés ou transformés sur le territoire québécois.

Parmi ces organismes, on trouve les institutions suivantes :

  • Ecocert Canada (Marques de certification: Ecocert Canada, Garantie Bio)
  • Québec Vrai (Marques de certification: Québec Vrai, OCQV)
  • OCPP/Pro-Cert Canada (Marques de certification: OC/PRO, OCPP/Pro-Cert Canada)
  • Organic Crop Improvement Association (Marque de certification: OCIA)
  • International Certification Services (Marques de certification: Farm Verified Organic, FVO)
  • Quality Assurance International (Marques de certification: Quality Assurance International, QAI Inc.)

 D’après : fromagesdici.com

j'aime fromage

J’aime fromage. Graffiti sur un mur à Montréal. Photo : © GrandQuebec.com.

On recommande de consommer le fromage avec des pois ce qui facilite la digestion :

Сomment cuire les pois ?

Les pois sugar-snap et les petits pois très jeunes et très frais peuvent être mangés crus ; la cuisson les rend cependant plus sucrés. La cuisson devrait être la plus brève possible pour diminuer la perte de couleur et de sauveur. Les pois plus petits cuisent plus vite que les gros, donc éviter de les mélanger. Si les petits pois ne sont plus très frais, les saupoudrer d’un peu de sucre aidera à restaurer la saveur ; le sucre, en petite quantité, sert aussi à conserver la couleur.

Les pois mange-tout peuvent être cuits et apprêtés comme les haricots verts ; leur temps de cuisson et plus court cependant. Pour cuire les petits pois frais à l’eau, calculer de 7 à 15 minutes, selon la grosseur. Les petits pois peuvent aussi être cuits à la vapeur, par braisage, etc.; une façon intéressante de les braiser consiste à les déposer entre deux couches de laitue non essorée.

Comment utiliser les pois ?

Les petits pois ne sont pas utilisés seulement comme légume d’accompagnement, on les met aussi dans les soupes, les potages, la macédoine, etc. Secs, les pois sont transformés en purée ou cuisinés en soupe et en mets principaux. On nomme souvent « saint-germain » des apprêts à base de pois verts. Cuisson : environ une heure et demie pour les pois entiers ou pour les pois cassés (trempage non nécessaire). Dans la marmite à pression (103 kPa) – pois entiers : avec trempage, environ 3 minutes; sans trempage – de 4 à 6 minutes. La cuisson des pois cassés dans la marmite à pression n’est pas recommandable car il se forme trop d’écume.

Pour conserver les pois : les réfrigérer frais le plus vite possible pour retarder la transformation des hydrates de carbone en amidon. Les placeer dans un récipient non hermétique ou dans un sac perforé, ils se conserveront quelques jours. Les petits pois et les pois mange-tout supportent très bien la congélation, après un blanchiment d’une ou deux minutes, selon la grosseur. Les pois secs se conservent environ un an s’ils sont à l’abri des insectes, des rongeurs et de l’humidite.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *