Notre cuisine

Fondue au fromage suisse

Fondue au fromage suisse

Recette de fondue au fromage suisse Le St. Fidèle

Ingrédients :

  • 3 tasses (510 g) de fromage suisse râpé Le St-Fidèle vieilli (340g) et Le St-Fidèle macéré au Mistelle (170 g)
  • Une gousse d’ail
  • 2 c. à table de farine
  • ¾ tasse de vin blanc (Sauternes ou Chablis)
  • 1 à 2 c. à table de liqueur de cerise (facultatif)
  • ¼ c. à thé de sel
  • 1/8 c. à table de muscade
  • Une pincée de poivre

Méthode :

  1. Frotter l’intérieur du caquelon avec la gousse d’ail, y ajouter le vin, mettre sur la cuisinière, à feu moyen et amener au point d’ébullition.
  2. Dans un bol, mélanger les fromages, la farine, le sel, la muscade et le poivre.
  3. Ajouter environ 50 g du mélange de fromage au vin et remuer vigoureusement.
  4. Continuer d’ajouter le fromage par petites quantités; remuer jusqu’à ce que le fromage soit fondu et que le mélange soit lisse.
  5. Incorporer la liqueur de cerise et transférer le caquelon sur le réchaud.
  6. Si la fondue devient trop épaisse pendant le repas, ajouter un peu de vin blanc chaud.

Donne quatre portions.

Bon appétit aux épicuriens !

(Dans cette recette les végans peuvent utiliser la sauce soya, du tamari ou du shoyu au lieu de fromage. Ce que l’on nomme « sauce soya » désigne habituellement un produit synthétique qui est une pâle imitation du produit original, car il n’a ni la même valeur nutritive ni la même saveur. La fermnetation est remplacée par l’hydrolysation des toureaux de soya à l’aide d’acide chlorhydrique bouillant ; le mélange obtenu est ensuite neutralisé au carbonate de sodium, puis on lui ajoute du caramel et du sirop de maïs pour donner couleur et saveur ; du benzoate de sodium ou d’autres additifs peuvent aussi être ajoutés.

Valeur nutritive : la plupart de ces condiments sont très salés, car ils renferment entre 7 et 18 % de sel – 15 ml – 1 cuillerée à soupe – de tamari contiennent 1040 mg de sodium. Depuis quelques années, on produit des sauces qui ont une teneur en sel moins élevée afin de répondre aux besoins des consommateurs préoccupés de diminuer leur consommation de sel ; certaines renferment 700 mg de sodium/15 ml – 1 cuillérée à soupe. La soif apparaît souvent après l’ingestion d’aliments assaisonnés avec ces condiemnts car le corps humain réagit au surplus de sel par un besoin accru de liquide. Le tamari est le shoyu fabriques selon les méthodse ancestrales possèdent des propriétés identiques au miso et qui sont dues à la fermentation.

Utilisation : Le tamari, le shoyu et la sauce soya ont une utilisation variée ; ils peuvent remplacer le sel, conférant aux plats une saveur nouvelle. Ils sont tout désignés pour donner du goût au tofu, ils en constituent d’ailleurs l’accompagnement minimal traditionnel. Ils servent d’ingrédient de base pour de nombreuses sauces, dont la sauce teryaki et la sauce Worcestershire ; on peut leur ajouter divers ingrédients, tels de l’ail, du gingembre frais, du vinaigre, de l’huile et de l’oignon ; ces sauces peuvent servir de marinades ou de trempettes.

Lors d’une cuisson prolongée, n’ajouter la sauce naturelle qu’en fin de cuisson pour préserver sa saveur et sa valeur nutritive ; ce n’est pas nécessaire avec les sauces synthétiques.

fondue au fromage

Fierté Montréal. Image: GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *