Notre cuisine

L’eau de mer et la cuisine

L’eau de mer et la cuisine

L’eau de mer dans la cuisine

Au Québec, une nouvelle tendance a vu le jour : on utilise désormais l’eau de mer pour cuisiner les poissons et les fruits de mer.

C’est l’entreprise O Nordiques, dont le siège se trouve à Baie-Comeau qui a lancé sur le marché québécois son nouveau produit : l’eau de mer OCN.

L’utilisation de l’eau de mer OCN pour assaisonner et cuire des crustacés et des fruits de mer, a été approuvée par les différentes instances gouvernementales québécoises.

En France, l’eau de mer est utilisée dans plusieurs restaurants spécialisés dans les fruits de mer. C’est la même chose au Japon et en Corée, de plus, sur les petits bateaux, partout dans le monde, les pêcheurs font cuire leurs repas dans l’eau de mer.

L’entreprise O Nordiques puise l’eau de mer dans le courant du Labrador, à la hauteur du cap de Godbout. On considère que là-bas, l’eau de mer est la plus pure.

L’entreprise affirme que l’utilisation de l’eau de mer pour la cuisson présente d’énormes avantages. D’abord, les différents minéraux et oligo-éléments contenus dans cette eau sont absorbés d’une façon saine par l’organisme humain. Qui plus est, le goût des aliments est rehaussé. Finalement, on n’ajoute pas de sel, donc la nourriture est assaisonnée uniformément avec du sel 100% naturel (note de GrandQuébec : à notre avis, le sel est toujours 100% naturel et l’assaisonnement toujours uniforme si on ajoute du sel dans l’eau bouillante, mais nous citons ici le porte-parole d’O Nordiques). Toujours est-il qu’au niveau gustatif et médical, c’est un ajout excellent.

eau de mer

Eau de mer, cuisson et assaisonnement. L’image du présentoir publié avec l’autorisation de l’entreprise O Nordiques – OCN.

Bref, l’eau de mer fait son apparition dans les points de vente du Québec. On peut également demander un guide d’utilisation de l’eau de mer OCN à son détaillant.

En général, il semblerait que les vendeurs recommandent d’utiliser une part d’eau de mer et 3 parts d’eau ordinaire pour le poisson et même pour cuire les pâtes et les légumes. D’ailleurs, selon l’entreprise O Nordiques, on peut incorporer l’eau de mer dans la vinaigrette : une part d’eau de mer, une part d’eau douce et une part d’huile végétale.

Langoustine (Nephrops norvegicus, Crustacés, autre nom : homard norvégien).

Crustacé semblable au homard et à la langouste, mais en plus petit, et qui habite les profondeurs de la mer. La langoustine pourrait en fait passer pour une grosse crevette au corps mince et long ; elle mesure de 8 à 25 cm de long. Ce crustacé ressemble plus au homard qu’à la langouste même si son nom donne à penser le contraire; en réalité le mot « langoustine » est l’appellation commerciale du homard de Norvège. Comme le homard, la langoustine a une paire de pattes plus volumineuses, dont une sert de scie et l’autre d’étau; ses autres pattes sont cependant plus longues et plus effilées ; ses pinces contiennent peu de chair. Sa couleur varie du blanc rosé au rouge saumon et au rose-gris, avec des taches rougeâtres ; les bouts de ses pattes sont blancs. Contrairement aux autres crustacés, la langoustine change très peu de coloration à la cuisson.

Quelle est la valeur nutritive de la langoustine ?

La chair contient 17 g de protéines, 2 g de matières grasses, 0,5 g d’hydrates de carbone et 91 calories/100 g; elle est riche en calcium, en phospohre et en fer.

Comment acheter la langoustine ?

La langoustine est rarement vendue vivante car elle se conserve très peu longtemps hors de l’eau ; elle est disponible crue (étêtée et congelée ou conservée dans de la glace concassée) ou cuite. La choisir ferme et sans odeur d’ammoniaque.

Comment utiliser la langoustine ?

La chair de la langoustine, plus délicate que la chair du homard, est excellente. La langoustine se prépare comme la crevette ou la langouste; veiller à ne pas trop la cuire cependant (6 à 8 minutes) car la chair amollit et perd beaucoup d’attrait; éviter d’en masquer la saveur délicate. La plupart des recettes de crustacés lui conviennent ; elle remplace souvent la crevette géante (si elle est crue, la décortiquer comme la crevette).

4 Comments

  1. Judith Tremblay

    2013/09/19 at 10:25

    Auparavant on trouvait l’eau de mer facilement… Maintenant je ne sais plus ou l’acheter

    Je demeure a Laval

    Pourriez vous me donner des épiceries qui la tiennent svp

  2. Willy Rios

    2014/01/04 at 2:11

    J ai lu un article que avec de l eau de mer on pourrais avoir une meilleur santé car l eau est composé de tout les mineraux. Ou je pourrais acheter à Montréal???

  3. frederique

    2014/03/17 at 2:11

    bonjour, je suis a la recherche d eau de mer ,ou pui je la trouver je suis a mascouche ,merci.

  4. Annick

    2018/06/16 at 5:07

    Bonjour,

    Je suis à Montréal, et je cherche de l’eau de mer, ou puis-je en trouver s’il vous plait ?

    Merci !

    Bonne journée

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *