Notre cuisine

Doigts de poulet

Doigts de poulet

Recette des doigts de poulet à la moutarde

Ingrédients :

  • Deux poitrines de poulet désossées de 300 g chacune. Le peau enlevée et les poitrines coupées en languettes de 2 cm
  • 3 c. à soupe de sucre
  • 2 cé à soupe de farine tout usage
  • 1/2 c. à table de fenouil séché
  • 1 jaune d’oeuf
  • 3 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 250 ml (une tasse) de lait
  • 1/4 de tasse de vinaigre
  • De petites branches de fenouil frais

Préparation :

  1. Mélangez le sucre, le fenouil séché, la farine et le sel.
  2. Mélangez le lait, le jaune d’oeuf, le vinaigre et la moutarde.
  3. Mélangez les deux masses.
  4. Faites cuire de 6 à 15 minutes ou jusqu’à épaississement, en fouettant constamment et laissez refroidir la sauce.
  5. Dans un plat allant au four, disposez les languettes de poulet et recouvrez-les de 3/4 de tasse de la sauce. Assurez-vous que la sauce enrobe bien le poulet.
  6. Couvrez le plat d’une pellicule plastique et réfrigérez.
  7. Couvrez le reste de la sauce d’une pellicule plastique et réfrigérez.
  8. Retirez les languettes de poulet de la sauce et laissez-les égoutter.
  9. Placez le poulet sur une plaque à biscuits.
  10. Mettez la plaque au four, sur la grille du milieu et faites griller de 10 à 15 minutes, en retournant les languettes et en les badigeonnant souvent du reste de la sauce.
  11. Disposez les languettes sur un plateau de service, autour d’un petit bol contenant le reste de la sauce. Mettez un brin de fenouil sur chaque languette et servez.

(Recette tirée de Femme d’Aujourd’hui)

On peut ajouter la langue dans cette recette :

Organe charnue et musculeux classé parmi les abats, la langue, de couleur rosée ou grisâtre, est striée et recouverte d’une muqueuse rêche et épaisse, qui s’enlever facilement après la cuisson. La langue de boeuf est la plus épaisse et la plus grosse (elle peut peser plus de 2 kg) ; ses papilles sont nombreuses et volumineuses, surtout sur la face supérieure. La langue de veau est la plus tendre, la plus savoureuse et celle qui cuit le plus vite ; la langue de porc est douce au toucher. Les langues d’oiseaux sont également comestibles tout comme les langues de certaines poissons, de la morue notamment.

Quelle est la valeur nutritive de la langue ?

La langue contient en général de 16 à 20 g de protéines, de 15 à 22 g de matières grasses et environ 200 calories/100 g. Elle est riche en potassiume et en fer ; elle renferme du cholestérol et de l’acide urique.

Comment cuire et utiliser la langue ?

Faire dégorger la langue des animaux de boucherie avant de la cuire. La mettre à tremper au moins 4 heures dans de l’eau froide, ou préférablement 12 heures (toutes une nuit par example). La langue peut être braisée, cuite à l’étouffée, bouillie, frite, saumaurée, fumée, marinée, etc. La langue de bœuf demande deux heures de pochage et 8 heures de braisage, les langues de veau, d’agneau ou de porc, 45 minutes de pochage et 2 heures de braisage. La langue peut être mangée froide, à la vinaigrette par exemple, saumurée ou assaisonnée de moutarde.

Comment conserver la langue ?

La langue s’altère très rapidement, en particulier si elle séjourne longtemps à la température de la pièce dans son liquide de cuisson. La cuisiner sand délai et la conserver au réfrigérateur. Elle supporte la congélation.

Amarante

Amarante. Photographie par Kurt Stüber, source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Amaranthus_tricolor0.jpg

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *