Notre cuisine

Crème bouillie à l’orange

Crème bouillie à l’orange

Recette de la crème bouillie à l’orange

(Tirée de La Canadienne, v.7, n.6, 1923)

Ingrédients : 

  • 1 tasse de sucre
  • ¼ tasse d’eau
  • 2 jaunes d’œufs
  • Écorce d’orange
  • ½ cuillerées à table de jus d’orange

Préparation :

  • Mettez le sucre et l’eau dans une petite casserole.
  • Tournez jusqu’à ce que le sucre soit dissout et devienne à point d’ébullition. Ne pas tourner le sucre après qu’il a bouilli.
  • Lavez les bords de la casserole avec de l’eau froide afin d’empêcher la cristallisation de ce former.
  • Laissez cuire jusqu’à ce que le sirop tombe très épais de la cuiller.
  • Ajoutez, doucement, dans le sirop, les jaunes d’œuf bien battus.
  • Battez constamment avec le moussoir jusqu’à ce que le mélange ait obtenu une teinte jaune pâle et une bonne consistance.
  • Ajoutez alors le jus d’orange et un peu d’écorce d’orange râpée. Si le mélange n’est pas assez épais on ajoutera du sucre en poudre.

Sortes de l’orange

Orange douce (C. sinensis) : C’est l’orange juteuse, sucrée et acidulée que tout le monde connaît. Ce sont les Arabes qui la développemèrent à partir de l’orange amère.L’orange douce pousse sur un arbuste qui peut atteindre 5 mètres de haut. Il existe au sein de cette catégorie plusieurs variétés dont les principales exploitEs commercialement sont l’orange de Valence, l’orange Navel et l’orange sanguine.

Orange de Valence : Elle fut introduite aux États-Unis vers 1870, venant d’Europe. C’est une des variétés les plus usuelles. Tardive (février à octobre), elle représente environ 50% de la prodyction américaine. De taille moyenne et de forme arrondie ou légèrement ovale, elle a une peau orange doré assez mince et lisse. Sa chair très sucrée est juteuse; c’est l’orange à jus par excellence.

Orange Navel : Venant du Brésil, elle fut implantée aux États-Unis autour de 1600. Elle possède du côté opposé à la tige un renflement qui ressemble à un nombril, d’où le terme « navel » qui signifie ombilic en anglais. Cette oraange est plutôt grosse et ronde; son écroce orangée est épaisse, rugueuse et facile à enlever. Sa chair croquante et sucrée est particulièrement savoureuse et presque toujours démunie de pépins.

Orange sanguine : Sa chair est rouge; quand elle n’est que parsemée de filets fortement pigmentés de rouge, on parle alors d’orange demi-sanguine.On présume que ces oranges sont originaires des Indes. Certaines ont une forme légèrement allongée. L’écorce est plus ou moins rougeâtre et plus ou moins lisse; la pulpe habituellement acide des variétés les plus rouges est sucrée et très juteuse dans les demi-sanguines.

Valeur nutritive : L’orange contient 0,9 g de protéines, des matières grasses à l’état de traces, 12 g d’hydrates de carbone et 47 calories/100 g. Elle est reconnue pour sa haute teneur en vitamine C ; elle est également riche en potassium, en calcium et en fibres alimentaires (fibres qui lui confèrent une douce action laxative). Elle est peu calorifique à cause de sa faible teneur en sucre. Ses fleurs sont antispasmodiques et l’eau de ses fleurs faciliterait le sommeil.

bouquet de fleurs

Un bouquet de fleurs. Photo de GrandQuebec.com.

Autres crèmes garniture pour gâteau et autres recettes de desserts :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *