Notre cuisine

Côtes braisés à la provençale

Côtes braisés à la provençale

Recette des bouts de côtes braisés à la provençale

Ingrédients :

  • Une tasse (250 ml) d’oignon en dès
  • Une tasse (250 ml) de carottes en dès
  • Deux gousses d’ail, émincées
  • 3 c. à table (45 ml) d’huile d’olive, divisée
  • 3 libres ou un peu plus (1,5 kg) de bouts de côtes de bœuf assaisonnés de sel et poivre
  • Une tasse (250 ml) de bouillon de bœuf
  • Une tasse (250 ml) de vin rouge ou de jus de tomate
  • 3 c. à table de farine tout usage
  • Trois bouquets de thym frais ou de marjolaine
  • Une feuille de laurier
  • Une boîte de 800 ml de tomates cerises entières ou des tomates italiennes en dès, égouttées

Cuisson :

  1. Dans une casserole moyenne à feu moyen-vif, faire revenir l’oignon, les carottes et l’ail dans une cuillerée à table d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient tendres.
  2. Transférer dans une mijoteuse.
  3. Ajouter le reste de l’huile d’olive dans la casserole et faire revenir les bouts de côtes de tous les côtés.
  4. Placer les bouts de côtes dans la mijoteuse.
  5. Dans un petit bol, mélanger le bouillon, le vin, la farine, la feuille de laurier et le thym.
  6. Verser dans la casserole chauffée, remuer pour gratter es morceaux brunis au fond de la casserole, puis transférer dans la mijoteuse.
  7. Incorporer les tomates dans la mijoteuse, couvrir et faire cuire à intensité élevée pendant 5 heures ou jusqu’à ce que les bouts de côtes soient très tendres.
  8. Jeter la feuille de laurier.
  9. Servir avec de la polenta, du riz ou de la purée de pommes de terre.
  10. Donne quatre portions.

Comment cuire le riz à l’eau ?

Pour la cuisson à l’eau, on peut procéder de diverses façons :

  • Méthode 1 : Mesurer le riz ainsi que deux fois son volume de liquide, mettre le tout dans une casserole, amener à l’ébullition, baisser le feu, couvrir et cuire doucement ;
  • Méthode 2 : amener d’abord le liquide à ébulltion avant d’y plonger le riz, qui sera ainsi moins collant ;
  • Méthode 3 : mettre le riz dans une casserole, le recouvrir abondamment d’eau, amener à ébullition, baisser le feu, cuire à découvert, égoutter (conserver l’eau) ; si désiré, assécher le riz au four (150 degrés C) de 7 à 15 minutes ;
  • Méthode 4 : mettre à tremper le riz brun une heure (si on désire un riz non collant). Le cuire dans son eau de trempage 35 minutes, éteindre le feu et laisser la casserole 10 minutes de plus sans l’ouvrir ou cuire 45 minutes.

Le temps de cuisson est fonction du riz utilisé et du mode de cuisson ; les durées ci -dessous sont simplement approximatives :

  • Riz brun, 35 à 45 minutes ;
  • Riz étuvé, 25 minutes ;
  • Riz blanc, 15 minutes,
  • Riz minutes, 5 minutes.

Cuisson à la vapeur : Mettre le riz dans un panier, le déposer au-dessus de l’eau bouillante, couvrir et maintenir l’ébullition à feu moyen fort. On peut blanchir préalablement le riz quelques minutes mais cela l’appauvrit.

Certains riz demandent un traitement spécial ; c’est le cas notamment du riz basmati. Ce riz délicat et très aromatique cuit dans moins de liquide (environ 300 ml par 240 ml – 200 g) de grains s’il a trempé, un oeu plus non trempé) et une cuisson à feu doux. Voici une méthode de cuisson classique pour riz basmati brun : le mettre à tremper 30 minutes dans 600 ml d’eau, l’égoutter, le laisser reposer 10 minutes, le cuire 20 minutes ç feur très doux dans une casserole couverte, éteindre le feu et laisser reposer 10 minutes.

Rue de Youville

Vieux-Montréal, rue de Youville. Photo de GrandQuebec.com.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *