Notre cuisine

Champignons à la Provençale

Champignons à la Provençale

Recette des champignons à la Provençale

(pour 4 personnes)

Cette recette a été trouvée par l’équipe de GrandQuébec dans La Canadienne, janvier 1923.

Ingrédients :

  • Une pinte de champignons,
  • Un verre d’huile d’olive,
  • ¼ de tasse de mie de pain rassis,
  • Une gousse d’ail ou échalote,
  • Persil.

Préparation :

  1. Éplucher et laver les champignons, les couper en morceaux.
  2. Mettre l’huile dans une poêle, quand elle est bien chaude.
  3. Y ajouter les champignons.
  4. Cuire de 8 à 10 minutes sur un feu très vif.
  5. Saler et poivrer.
  6. Retirer les champignons et mettre sur un plat.
  7. Jeter alors dans l’huile l’ail ou l’échalote, persil, le tout haché très fin, un peu de sel et de poivre.
  8. Lorsque le pain est bien doré, verser avec l’huile sur tes champignons. Servir chaud.

Champignons

Végétaux qui se ditinguent par le fait qu’ils sont dépourvus de racines, de feuilles, de fleurs et de chlorophylle. L’absence de clorophylle force le chapignon à tirer sa subsistance des matières organiques, aussi le trouve-t-on niché dans des endroits extrêmement variés tels le bois, le verre sale, le métal rouillé, le fumier, l’humus et des chiffons pourris.

Le champignon est connu depuis la nuit des temps. Il a mauvaise réputation, fort justifée d’ailleurs, car il peut entraîner la mort. Tr;s peu d’espèces cependant, sur les plusieurs milliers de répertoriées, sont réellement vénéneuses ; par contre, de nombreuses variétés occasionnent des réactions psychologiques déplaisantes comme de la diarrhée, des maux de ventre et des vomissements. Il est donc particulièrement important de bien identifier les champignons quand on va en cueillir dans la nature.

Les pharaons associaient les champignons à une nourrtiture des dieux et en interdisaient la consommation au peuple. Les Romains croyaient que ces végétaux donnaient de la force et en nourrissaient leurs soldats. Tout au long de l’histoire, on se servit des champignons à des fins meurtrières qui passèrent souvent inaperçues mais dont plusieurs sont célèbres tels l’assassinat de l’empereur romain Claude par sa femme Agrippine en l’année 54 avant J.-C., celui du pape Clément VII en 1534 et celui de l’empereur Charles VII en 1740. Les champignons furent aussi associés à la sourcellerie, ce qui inspirait crainte et méfiance.

La grande famille des champignons recouvre plusieurs genres, notamment les moisissures et les levures. Dans le langage courant, le mot « champignon » évoque ceux dont on se sert comme aliment. Plus de 150 000 de ces champignons ont été identifiés, et même si seulement quelques-uns sont vénéneux, plusieurs sont immangeables, parce qu’ils sont ligneux, gélatineux ou durs, qu’ils sentent ou qu’ils goûtent mauvais.

Plusieurs espèces de champignons peuvent être cultivées, c’est le cas notamment du bolet, de la chanterelle, de la morille, du shiitake, de la truffe et du psalliote des prés (ou champêtre). Ce dernier est le cha,pignon que l’on retrouve sur le marché ; est aussi connu sous le nom de « champignong de couche » ou, en Europe, de « champignon de Paris «  (car sa culture intensive s’effectue dans des carrières désaffectées de la région parisienne depuis bientôt 200 ans).

Tulipe rouge

Une fleur pour les morts. Photo de GrandQuebec.com.

Lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *