Notre cuisine

Burgers à la salade César

Burgers à la salade César

Burgers à la salade César

Ingrédients :

  • 1 1/2 tasse de mayonnaise vraie
  • 1/3 tasse de parmesan râpé2 c. à thé de zeste de citron râpé finement
  • 1/4 tasse de jus de citron
  • 4 gousses d’ail émincées et divisées
  • 1 1/2 c. à thé de poivre moule
  • 1 1/2 c. à thé de sauce Worcestershire
  • 2 c. à thé de pâte d’anchois (facultative)
  • 1 1/2 tasse de chapelure fraîche
  • 3 lb de boeuf haché maigre
  • 12 petits pains kaiser coupés
  • 2 c. à table de beurre à l’aile, fondu
  • 6 tasses de laitue romaine déchiquetée
  • 12 tranches de bacon croustillant

Préparation :

  1. Dans un grand bol mélanger la mayonnaise, le fromage, le zeste de citron, le jus de citron, la moitié de l’ail, le poivre, la sauce Worcestershire et la pâte d’anchois.
  2. Placer 1/2 tasse du mélange au réfrigérateur.
  3. Incorporer le reste de l’ail, la chapelure et le boeuf dans le bol.
  4. Façonner la viande en douze boulettes.
  5. Réfrigérer pendant 30 minutes.
  6. Préchauffer le gril à feu moyen.
  7. Faire griller les boulettes de 8 à 10 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce qu’un thermomètre enregistre 70 degrés C (160F) lorsqu’il est inséré sur le côte de la boulette.
  8. Badigeonner les petits pains de beurre à l’ail et faire les cuire sur le gril.
  9. Mélanger la laitue avec la vinaigrette réservée.
  10. Placer les boulettes sur les petits pains, puis garnir de laitue et de bacon.

Donne 12 portions.

Pour le porc : Il existe diverses races de porc, dont l’asiatique, la celtique et la napolitaine, qui ont donné lieu à de nombreux croisements. Les méthodes d’élevage actuelles diffèrent énormément des méthodes anciennes. Même l’anatomie des bêtes a changé ; les porcs bas sur pattes et presque sphériques à cause de leur obésité ont presque disparu. La demande pour de la viande moins grasse a suscité le développement de races plus hautes sur pattes et moins grasses. Les méthodes modernes d’élevage n’ont pas que de bons côtés cependant ; les porcs vivent confinés dans des endroits restreints et ils deviennent très vulnérables aux maladies. On leur administre des médicaments pour éviter les pertes monétaires dues à une très grande mortalité. Or une partie des médicaments n’est pas éliminée et reste dans la chair sous forme de résidus. Le stress causé par les conditions de vie affecte parfois la qualité de la viande ; il arrive qu’elle exsude, ce qui amène les boucliers à dire qu’elle « pisse ».

Le salage de la viande consiste à saler de la viande crue ; il existe divers procédés, dont le salage dit à sec où la viande est immergée dans une solution liquide et le salage par injection où l’on introduit un mélange à base de nitrates ou de nitrites, substances fort controversées. La viande doit être dessalée avant cuisson.

Le séchage, qui à l’origine s’effectuait au soleil dans les pays où l’air est sec et chaud, peut se pratiquer industriellement par la cryodessication, un procédé relativement peu la cryodessication, un procédé relativement peu utilisé car il est assez coûteaux et qui consiste à congeler la viande puis à enlever la glace qui s’est formée entre ses fibres.

Buergers salade Cesar

Une installation artistique. Photo : GrandQuebec.com.

Recettes de sandwiches :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *