Notre cuisine

Boulettes de viande

Boulettes de viande

Recette des boulettes de viande sauce Merlot

Les ingrédients de qualité et les inspirations internationales peuvent miser sur le potentiel satisfaisant et somptueux de votre mijoteuse. Les repas mijotés nécessitent peu d’attention, peuvent être préparés à l’avance et sont prêts à votre retour à la maison après une journée chargée. Qu’est-ce qu’une personne occupée peut demander de plus?

Ingrédients :

  • 2 lb (1 kg) de boeuf haché mi-maigre
  • Un œuf
  • Deux cuillérées à table d’oignons verts hachés finement
  • Deux c. à table de cornichons sucrés
  • Deux c. à table de persil frais
  • Deux c. à table de chapelure
  • ½ c. à thé de sel
  • ¼ c. à thé de poivre noir
  • 2 c. à table d’huile d’olive
  • Une tasse (250 g) de Merlot ou d’un autre vin rouge
  • Deux c. à table de farine tout usage
  • Une tasse (250 ml) de bouillon de bœuf

Cuisson :

  1. Dans un bol moyen, mélanger le bœuf, l’œuf, les oignons, les cornichons, le persil, la chapelure, le sel et le poivre
  2. Façonner le mélange en boulettes de 2 po
  3. Dans une grande casserole à feu moyen-vif, faire revenir les boulettes dans l’huile d’olive
  4. Transférer les boulettes de viande dans une mijoteuse
  5. Jeter le gras de la casserole et remettre sur le feu
  6. Ajouter le vin rouge dans la casserole chauffée et gratter les morceaux brunis au fond de la casserole
  7. Laisser cuire le vin puis réduire de moitié
  8. Dans un petit bol, fouetter la farine et le bouillon de bœuf
  9. Ajouter le mélange au vin, puis verser sur les boulettes de viande
  10. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant quatre heures
  11. Servir les boulettes de viande et la sauce avec du riz, des pommes de terre ou des pâtes.

Donne six portions.

Faisandage

Opération qui consiste à suspendre l’animal, petit ou gros gibier, afin que s’effectue un commencement de décomposition des protéines, ce qui attendrit la chair et lui confère du fumet. Beaucoup utilisé autrefois, le faisandage est moins populaire maintenant, il rend la viande indigeste et peut occasionner des intoxications alimentaires. Du gibier blessé ou tué au plomb ne doit pas être faisandé car il se putréfie. Un animal d’élevage supporte mal le faisandage ; en fait, il n’en a pas besoin ; si on veut l’attendrir, il est préférable de le mariner.

Lors du faisandage, le vieillissement de la viande peut durer de 1 à 8 jours selon l’espèce. En général, le gibier à plumes n’est suspendu qu’un ou deux jours dans un endroit frais et sec, de préférence enveloppé d’un linge ou d’une mousseline et placé dans un courant d’air.

Parc Champlain, Trois-Rivières

Parc Champlain dans la ville de Trois-Rivières. Photo de GrandQuebec.com.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *