Notre cuisine

Boule de mincemeat

Boule de mincemeat

Recette de la boule de « mincemeat » aux noix

Déniche par le GrandQuébec dans la Canadienne de 1920 (le numéro du mois de janvier).

  • Former une boule avec le « mincemeat » froid ;
  • Rouler la boule dans de la muscade* finement râpée ;
  • Couvrir avec une noix de Pécan ou une amande,

Cette recette très simple fait partie des recettes, offertes aux lecteurs par la revue La Canadienne en janvier 1920.

*Muscade

(Myristica Fragans, famille de Myristicacées)

Fruit du muscadier, arbre des climats tropicaux qui serait originaire des îles Moluques. Le muscadier atteint jusqu’à 10 ou 12 m de hauteur ; il est muni de longues feuilles persistantes et odorantes d’un vert forncé et il produit de petites fleurs jaunes. Son fruit de couleur jaune or ressemble à un abricot. Lorsqu’il est mûr, il se sépare en deux et dévoile une noix brune et dure qui ressemble à une olive ; elle est protégée par une mince membrane ligneuse rouge vif nommée « macis).

La noix de muscade mesure habituellement de 2 à 3 cm de long et de 15 à 18 mm de diamètre. Elle est sovuent blanchie à la chaux afin d’être protégée contre les insectes. Le macis sera plaqué en lames ou réduit en poudre d’une belle couleur orangée; sa saveur est moins piquante et moins prononcée que celle de la muscade, qui est épicée.

Quelle est la valeur nutritive de la muscade ?

La muscade est riche en nutriments divers, elle contient des protéines à l’état des traces, 0,8 g de matières grassées, 1,1 g d’hydrates de carbone et 12 calories/5 ml (1 cuillérée à café). Cette épice a certaines vertus digestives. Prise à dose modérée, elle s’avère un excellent sédatif doux ; à forte dose, elle aurait des effets narcotiques et toniques.

Comment acheter la muscade ?

La noix de muscade conserve plus de saveur si elle est entière que lorsqu’elle est moulue. Il est préférable d’en râper au fur et à mesure des besoins. À l’achat, la choisir dure et lourde ; on pourra s’assurer de sa fraîcheur en la coupant légèrement pour vérifier si une mince pellicule huileuse se forme. Le macis, quant à lui, s’achète en poudre ou en fines lames.

Comment utiliser la muscade ?

La muscade a une utilisation variée, tant avec les mets sucrés que salés. Elle aromatise gâteaux, puddings, tartes, compotes, crèmes, fruits, pommes de terre, choux, épinards, œufs, fromages, sauces, soupes à l’oignon, escargots, viandes, marinades, etc. On s’en sert pour parfumer liqueurs, punchs, vin chaud et plusieurs autres breuvages. Sa haute teneur en lipides permet de fabriquer un beurre de muscade très odorant. Le macis est très utilisé dans les pâtisseries, la charcuterie et dans les mélanges d’épices. Il peut cependant avoir la même utilisation que la muscade qu’il remplace facilement, créant une diversité dans la saveur obtenue.

Deux vedettes

Deux vedettes inconnues. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *