Notre cuisine

Pain : Bâtonnets

Pain : Bâtonnets

Recette des bâtonnets de pain au parmesan et à l’oignon

Ingrédients :

  • Une tasse et demi d’eau
  • 20 ml (1 c. à soupe) d’oignon déshydraté
  • 500 g de pâte à pain préparée
  • 20 ml (1 c. à soupe) d’huile végétale
  • Un œuf battu
  • ¼ de tasse de parmesan râpé
  • Un peu de farine tout usage pour fariner et pour saupoudrer

Cuisson :

  1. Mettez l’eau et l’oignon dans une grande casserole et laissez reposer 5 minutes afin de faire gonfler l’oignon.
  2. Chauffez à feu moyen sans atteindre l’ébullition et retirez du feu.
  3. Dans un grand bol, mélangez la pâte et l’huile. Ajoutez la préparation à base d’oignon et mélangez le tout jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du bol.
  4. Sur une surface farinée, pétrissez la pâte pendant environ 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elle ramollisse (ajoutez un peu de farine pour l’empêcher de coller si nécessaire).
  5. Couvrez la pâte avec le bol et laissez reposer 5 minutes.
  6. Enduisez légèrement d’huile ou de graisse végétale 2 ou 3 plaques à biscuits.
  7. Étendez la pâte et faites-en des rectangles de 40 cm x 35 cm (16 po x 14 po).
  8. Coupez ensuite des languettes de 3 cm (un peu plus de 1 po) et tordez chaque languette trois ou quatre fois.
  9. Faites chauffer le four à 190 C (375 F).
  10. Disposez les languettes sur les plaques et glissez chaque plaque dans un grand sac de plastique, en prenant bien soin que les languettes ne touchent pas le sac!
  11. Laissez reposer une vingtaine de minutes ou jusqu’à ce que les languettes doublent de volume. Ensuite, sortez les plaques des sacs.
  12. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez chaque languette d’œuf battu.
  13. Saupoudrez chaque languette de parmesan râpé. Faites cuire les languettes, une plaque à la fois, de douze à quinze minutes ou jusqu’à ce que les bâtonnets soient bien dorés.

Apport nutritif pour une portion de deux bâtonnets de 60 g – 2 oz: Calories – 120, gras – 14, gras saturé – 1g, cholestérol 1 mg, sodium – 230 mg, total hydrates de carbone – 22 g, fibres alimentaires – 1 g, protéines 4 g.

La levure du pain se nourrit de sucre, soit du sucre ajouté à la pâte ou celui qui provient de l’amidon de la farine transformé en sucres simples sous l’action d’une enzyme libérée par les champignons. Elle convertit ce sucre en gaz carbonique et en alcool, substances qui restent emprisonnées dans le gluten. Le gluten est une matière de nature protidique qui devient visueuse et élastique lorsqu’elle est mise en contact avec un liquide et qui a la propriété de retenir le gaz, ce qui fait lever la pâte. À la cuisson, l’alcool s’évapore et les bulles de gaz restent emprisonnées dans la pâte, formant des alvéoles ; le gaz des bulles sera délogé des alvéoles, par l’air ambiant lorsque le pain refroidira.

Le levain transforme aussi l’amidon, mais parce qu’il contient des bactéries lactiques en plus grand nombre, la formation d’alcool est réduite. Il se distingue également de la levure en ce qu’il libère la phytase, une enzyme que neutralise totalement l’acide phytique. Le pain au levain diffère du pain à la levure sur plusieurs autres points ; il lève moins, sa mie a des alvéoles irrégulières et plus petites, il est légèrement acide, plus savoureux, plus digestible et il se conserve mieux.

oie blanche

Oie blanche. Photographie de GrandQuebec.com.

Recettes de pain :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *