Notre cuisine

Balthazar

Balthazar

Recette du balthazar

  1. Faire fondre 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude dans du lait,
  2. Mélanger avec 250 g de miel, 2 cuillerées de rhum
  3. Tourner pendant une demi-heure et laisser lever la pâte à la chaleur pendant une heure et demie.
  4. Ajouter à volonté de la confiture, des raisins secs, des fruits confits, du halva ( graines de sésame écrasées et miel ).
  5. Verser la pâte dans un moule beurré et laisser cuire à four moyen pendant une heure et demie.

La recette du Balthazar a été tiré du site Web du Petit Jardin de l’Abeille.

Comment utiliser le miel ?

On peut utiliser le miel pour remplacer le sucre : y aller graduellement au début pour s’habituer à la saveur plus prononcée :

  • Dans les recettes, remplacer 240 ml (200 g) de sucre par 180 ml (250 g) de miel et réduire la quanité de liquide de 45 ml ;
  • Surveiller le temps de cuisson et diminuer la température de cuisson de 10 degrés C pour les pâtissseries car le miel tend à faire brunir plus rapidement les aliments.
  • Le miel peut remplacer jus’qu 35 % du cure dans les confitures et les gelées ; la consistance et la couleur sont très peu affectées ; quant à la saveur, la question est plus complexe ; les confitures et gelées de fruits à saveur douce goûtent plus le miel en vieillissant tandis que les confitures et gelées de fruits à saveur prononcée goûtent moins.

Le miel se mesure plus facilement quand il es tiède et si one verse dans un récipient huilé (l’huile l’empêche de coller) ; dans les recettes qui demandent de l’huile et du miel, mesurer l’huile en premier.

Comment acheter le miel ?

Le miel se vend liquide ou crémeux, c’est-à-dire ayant subi un barattage. Ne pas s’étonner s’il est recouvert d’une mince couche blanchâtre ou s’il renferme des traînées blanchâtres, elles proviennent de bulles d’air restées prisonnières. On observe ces phénomènes dans le miel non pasteurisé, miel qui conserve intacte toute sa valeur nutrtitve car il n’a pas subi le traitement thermique qu’impose la pasteurisation. Ce miel a tendance à se solidifier quand il n’est pas utilisé rapidement ; il se liquéfiera s’il est mis en contact avec de la chaleur. Mettre le récipient contenant le miel dans de l’eau chaude (50 à 60 degrés C). Ne pas faire bouillir l’eau quand le récipient est présent car cela diminue la valeur nutritive du miel ; reprendre l’opération si le miel se solidifie à noveau. À l’achat, s’assurer que le miel est pur à 100%, il arrive qu’il ait été falsifié avec du sucre.

Quelle est la valeur nutritive du miel ?

Le miel contient entre 75 et 80 % de sucres, comprenant en moyenne 5 % de saccharose, 25 à 35 % de glucose, 35 à 45 % de fructose et 5 à 7 % de maltose. S’y trouvent également entre 17 et 20 % d’eau, un peu de protéines (0,3 à 0,5 %), une quinzaine d’acides en petite quantité (0,6 % % environ), très peu de sels minéraux (surtout phosphre, potassium et calcium) et une infime partie de vitamines.

Au volume, le miel renferme plus de calories que le sucre ; la différence est d’environ 35 % tandis que par poids, il en a environ 21 % de moins ; cette différence provient de son contenu en eau ; 15 ml (1 cuillerée à soupe) de miel donnent 64 calories. Le pouvoir sucrant du miel est deux fois plus élevé que celui du sucre (saccharose).

 

Rue Notre-Dame Trois-Rivières

Rue Notre-Dame, une rue historique de Trois-Rivières. Photographie de GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *