Notre cuisine

Asiago dans l’huile avec sauge

Asiago dans l’huile avec sauge

Recette de l’asiago dans l’huile avec sauge fraîche et tomates séchées au soleil

Ingrédients :

  • 7 oz de fromage asiago coupé en cubes de 1 cm
  • 3/4 tasse d’huile d’olive extra-vierge
  • 1 c. à table de sauge fraîche hachée
  • 2 c. à table de tomates séchées au soleil hachées

Préparation :

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un pot en verre.
  2. Couvrir et réfrigérer.
  3. Servir sur des viandes grillées, des salades, des pâtes ou du pain grillé.
  4. Si l’huile devient solide au réfrigérateur, laisser reposer à la température ambiant pendant 10 minutes avant de servir.
  5. Utilisez le fromage moins de trois jours plus tard. Le fromage doit être recouvert d’huile d’olive. Si le contenant est grand, il peut être nécessaire d’ajouter d’huile d’olive.

Notons que les graisses animales, la margarine hydrogénée, l’huile de palme et l’huile de coco sont fortement saturées ; les huiles de tournesol, de carthame, d’olive, de maïs, d’arachide, de lin et de soya sont surtout insaturées. L’huile contient généralement 890 calories/100 g. Certaines huiles ne supportent pas la chaleur dont l’huile de noix ; il est préférable de ne pas chauffer les huiles riches en acides gras insaturés et les huiles de première pression. L’huile d’arachide et les huiles végétales fortement hydrogénées sont les meilleures pour la grande friture.

Certaines conditions doivent être remplies pour que l’huile puisse être réutilisée sans danger :

  • ne pas dépasser le point de fumée ;
  • filtrer l’huile après usage ;
  • conserver l’huile dans un contenant opaque et hermétique et le placer au frais ;
  • ne pas la conserver plus de 3 mois ;
  • éviter les ustensiles en cuivre, en fer et en aluminium qui peuvent favoriser la détérioration de l’huile ; utiliser de préférence l’acier inoxydable ;
  • ne pas égoutter les aliments qui ont frit au-dessus du bain de friture ;
  • jeter toute huile qui a fumé, qui est trop foncée, qui ne bouillonne pas lorsqu’on ajoute les aliments ou qui mousse.

Il vaut mieux se débarrasser ou très peu réutiliser l’huile qui a servi à frire des aliments panés, des beignets et de la viande car elle se détériore rapidement. Ne pas ajouter d’huile fraîche dans une huile qui a servi, elle ne peut pas régénérer adéquatement l’huile détériorée. Égoutter ou bien essorer les aliments avant de les frire.

Le thérmométre à cuisson est un outil précieux ; il permet d’éviter d’atteindre le point de fumée, de connaître préciséement le meilleur moment pour plonger les aliments et de contrôler la chaleur durant la cuisson. Ne pas cuire une trop grande quantité d’aliments à la fois car la température de l’huile baisse lorsque les aliments sont ajoutés ; ces aliments absorbent alors plus de gras parce que l’huile n’est pas assez chaude et ils ne sont pas aussi savoureux. Il est préférable de hausser le feu pour compenser la baisse de température mais il faut surveiller le bain de friture afin de ne pas atteindre le point de fumée ; baisser le feu quand l’huile est assez chaude (un termométre permet de connaître le moment exact).

Manioc

Illustration d’Albert Eckhout, peintre du 17e siècle, image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *