Côte-Nord

Emploi à Sept-Rivières

Emploi à Sept-Rivières

Emploi dans la région de Sept-Rivières

L’économie de la MRC de Sept Rivières est axée en grande partie sur l’industrie minière et forestière qui ont contribué à l’essor économique de la région.

Plusieurs entreprises viennent ici afin d’explorer son potentiel minier, tandis qu’en ce qui concerne la forêt, celle-ci est le cœur du développement économique des Sept-Rivières.

D’ailleurs, la production et la distribution de l’hydroélectricité sont des activités qui jouent un rôle essentiel pour l’implantation des grands projets économiques.

Ainsi, on retrouve sur le territoire trois grandes entreprises minières qui constituent la base de l’économie de la région dont la Compagnie minière IOC et Chemin de fer QNS&L, Mines Wabush et la Compagnie minière Québec Cartier.  De plus, la concrétisation de l’Aluminerie Alouette à Sept-Îles a permis de diversifier l’économie de la MRC, créant des centaines d’emplois directs et indirects.

En effet, plusieurs emplois sont reliés à ce domaine de production. Le redémarrage de l’usine de pâte Uniforêt, à Port-Cartier, a donné un nouveau souffle à l’exploitation de la matière ligneuse dans le territoire de la MRC de Sept-Rivières.

La production et la distribution de l’hydroélectricité dans la MRC sont deux activités importantes qui jouent un rôle essentiel dans le développement économique de la région. La proximité et la disponibilité de cette ressource sont des facteurs non négligeables lors de l’implantation des grands projets économiques.

De plus, le secteur des pêches demeure toujours une activité de développement économique fort importante dans la région. Parmi les espèces les plus exploitées, on retrouve le crabe des neiges, la crevette et le pétoncle.

D’autre part, étant donné que la MRC de Sept-Rivières est une région où les ressources naturelles occupent une très grande place, les PME manufacturières ont été en mesure de se faire une place importante dans l’économie au cours des dernières années. À ce jour, plusieurs de ces entreprises exportent ou y consacrent les énergies nécessaires à développer de tels marchés.

Enfin, grâce à la vitalité de plusieurs commerces, bureaux de professionnels, institutions financières et à celle des centres commerciaux, la MRC de Sept-Rivières peut compter sur un approvisionnement en biens et services de toutes sortes.

Finalement, n’oublions pas que la culture amérindienne fait partie de la culture de la municipalité régionale de comté de Sept-Rivières et les modes de vie des amérindiens peuvent être découverts aux musées et artisanats de la région. Il est aussi possible de vivre une expérience traditionnelle innue avec des mets authentiques sous une tente indienne. Un autre élément caractérise la culture de la MRC soit la mer. La pêche sportive, la chasse, les grands espaces font partie de la culture générale et des activités touristiques qui exercent son influence sur le marché de l’emploi local.

Canton Fléché

Limité à l’est par la rivière Sainte-Marguerite, le Canton de Fléché (proclamation : 1965) est situé au nord de Port-Cartier sur la Côte-Nord, dans la Municipalité régionale de comté de Sept-Rivières. Il est irrigué par la rivière Valin et la rivière Valin Ouest dont le lac Brûlé et les des Îles, respectivement au nord et au sud, constituent les sources. Son relief assez accidenté passe de 57 mètres au niveau de la rivière Sainte-Marguerite à 381 mètres au centre-ouest. Cette désignation évoque depuis 1959 Jessé Fléché, prêtre français dont le nom a aussi été écrit Jossé Flesche, Josué Fleche, Fleuchy et Fleuche. Arrivé à Port-Royal en 1610, avec Jean de Biencourt de Poutrincourt, il a baptisé précipitamment de nombreux Indiens, dont le chef micmac Membertou, afin que les autorités françaises constatent que la colonie de Potrincourt était organisée efficacement. Jessé Fléché décédé probablement en 1611, selon les historiens, était surnommé le Patriarche par les Indiens.

Municipalité régionale de comté de Sept-Rivières

MRC de 32 163 km2 de superficie, située sur la Moyenne-Côte-Nord, entre la MRC de Manicouagan et celle de Minganie, et limitée au nord par la MRC de Caniapiscau et le Labrador. Les Laurentides boréales l’occupent entièrement, à l’exception de la plaine côtière qui court le long du Saint-Laurent.

Établie en 1981, la MRC de Sept-Rivières comprend cinq municipalités dont Sept-Îles, la plus populeuse (plus de 70 % de la population totale), et deux territoires non organisés qui couvrent plus de 90% de sa superficie. Urbaine aux trois quarts et de langue maternelle française, elle compte plus de jeunes de moins de 25 ans que la moyenne québécoise.

Le fer, extrait du Labrador et des mines situées aux confins de la Côte-Nord intérieure, est transporté par chemin de fer vers la côte, transformé sommairement à Port-Cartier et réexpédié vers les grands centres sidérurgiques du continent ou d’ailleurs ; son exploitation forme l’épine dorsale économique de la MRC. Celle-ci tirerait son nom de la présence de sept rivières importantes qui se jettent dans le Saint-Laurent : les rivières de la Trinité, Pentecôte, aux Rochers, Sainte-Marguerite, Moisie, Pigou et Manitou. Or, la réalité contredit la version officielle puisque ni la première ni la dernière ne rejoignent le fleuve dans cette MRC ; seul le bassin supérieur de la rivière de la Trinité est compris dans Sept-Rivières ; quant à la rivière Manitou, elle coule dans la MRC de Minganie. En tout état de cause, les sept rivières aux bassins hydrographiques les plus vastes sont dans l’ordre, les rivières Moisie, Sainte-Marguerite, aux Rochers, Pentecôte, Matamec, des Rapides et Dominique. La rivière Pigou, dont l’embouchure se trouve dans la MRC de Sept-Rivières, ne vient toutefois qu’au dixième rang, après les rivières Riverin et aux Loups Marins.

Rorqual

Un rorqual aperçu à la hauteur de Sept-Îles, photo de GrandQuebec.com.

1 Comment

  1. lizotte dany

    2013/02/16 at 6:57 am

    combien y -a -t-il d-employe a la mrc de sept-rivieres

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *