Conseils pratiques

Publicité par l’objet

Publicité par l’objet

La publicité par l’objet, une solution efficace

Si le numérique a pris une place prépondérante quand il s’agit de se promouvoir auprès de sa clientèle actuelle ou future, les outils dits plus traditionnels ont tout de même la cote. À des prix raisonnables, les clés USB promotionnelles ou même de belles tasses pour le thé ou le café de futurs clients sont de belles manières de rester dans l’esprit des gens.

Voyons pourquoi plusieurs entreprises décident de choisir la publicité par l’objet.

La publicité par l’objet, une solution économique

Ce ne sont pas toutes les entreprises qui ont le budget pour séduire une clientèle cible par le biais de dispendieuses campagnes médias : affichage, publicités dans les magazines ou les journaux, voire publicités numériques récurrentes via Facebook ou AdWords. Quand il s’agit d’objets promotionnels, on peut segmenter sa clientèle et choisir un produit selon son budget qui aura un impact direct et sur le long terme. Il existe en effet une pléiade de choix de produits !

Un outil que l’on utilise avec créativité et intelligence

La première étape consiste à déterminer quels sont ses objectifs et à qui l’on s’adresse : prospects, clientèle existante, etc. En effet, se faire connaître n’est pas la même tactique que de rester dans l’esprit de ceux avec qui vous collaborez depuis 15 ans. Ou même, démontrer son innovation, versus son approche humaine, ce sont deux choses différentes. On se positionne donc avant de faire son achat ! C’est ainsi qu’il devient plus facile de sélectionner l’objet qui répondra à une fonction précise.

Un complément à d’autres actions marketing

Vous participez à un salon ou à un événement spécial ? Offrir un objet promotionnel est une excellente façon de vous positionner en tête de liste. Il peut être aussi possible d’en donner lors d’événements networking ou même lors de rencontres clients : apporter un cadeau est toujours un must.

De qualité, avec un objectif précis et qui vous ressemble, votre publicité par l’objet sera appréciée.

Bracelet USB

Bracelet USB.

Principes de la publicité ou les Secrets Universels de la publicité

Peu importe si vous êtes producteur de la publicité ou son consommateur, il est impossible de l’ignorer.

  • Vous n’achetez jamais des produits, vous achetez des résultats de la publicité
  • Toute personne qui affirme n’être pas influencée par des messages publicitaires, est la personne qui est la plus influencée !
  • Toute publicité est régie par des lois qui la rendent efficace ou qui la condamnent à la défaite.

Savez vous que :

  • 80% des publicités sont développés par les propriétaires des entreprises, sans aide des experts en publicité,
  • 95% des publicités, développés sans aide des experts, échouent (n’empêche que 15% des publicités développées par les experts échouent aussi. C’est la vie),
  • La cause principale de l’échec dans le cas d’un site développé sans l’aide d’expert est la substitution de l’opinion du lecteur du message publicitaire par celle du propriétaire,
  • 90% des sites des entreprises sont évalués par les auteurs et développeurs à raison des technologies d’informatique,
  • tandis que 95% des visiteurs les évaluent sur la facilité de la lecture, de la possibilité de trouver l’information et autres facteurs personnels (voir ici des exemples d’analyse des sites),
  • L’image institutionnelle d’une entreprise est 85% plus effective qu’un message d’un produit de cette entreprise,
  • Dans l’Internet, un texte publicitaire d’un produit gère en moyen les cliques de 0,1% des visiteurs (1 sur mille). Par contre, un message publicitaire institutionnel est mémorise dans la conscience de 95% des visiteurs,
  • Ce sont les femmes qui prêtent plus d’attention aux images des femmes dans les messages publicitaires.
  • 90% des cadeaux offerts sont des cadeaux que l’offrant aimerait recevoir en cadeau, lui-même,
  • Un texte publicitaire dans une publication en papier est lu en moyen par 3% des lecteurs,
  • 85% des visiteurs lisent tout texte en Z (c’est-à-dire, ils parcourent la première ligne, en descendent en diagonale jusqu’à la dernière et la suivent jusqu’à la fin,
  • 95% des lecteurs mémorisent la dernière phrase de chaque message, soit un message oral, soit texte écrit, soit une conversation entre les époux.
  • Le texte publicitaire de plus de 3 lignes n’est jamais lu,
  • Les formes ovales, rondes, « suaves » se vendent mieux que les formes carrés (peu importe s’il s’agit des jus ou de savon).

Les lois incontournables pour celui qui veut publiciser :

  • Pensez si le consommateur a besoin de votre produit. Y créez ce besoin, s’il n’en a pas. C’est ainsi de simple,
  • Déterminé le public visé. Il n’existe pas de produits ni services destinés aux 100% des destinataires,
  • N’agissez pas sans déterminer votre objectif : Vous présenter? Augmenter les ventes? Consolider l’image de votre entreprise?
  • N’agissez jamais sur la base de votre opinion personnelle. La première idée que vous êtes venue dans la tête risque d’être la pire !
  • N’oubliez que vous savez tout sur votre produit ou service. Le destinataire n’en sait rien! Faites usage de vos connaissances, mais « descendez » au niveau du destinataire,
  • Préparez-vous bien. Calculez le budget, pensez aux compétiteurs, élaborez la stratégie en détail, trouvez des arguments (lisez un peu sur le budget),
  • Ne mentez pas. La mensonge peut apporter ses fruits, mais à la longue, elle n’est pas payante,
  • Souvenez-vous qu’il n’existe des vérités absolues. Chaque loi a ses exceptions (ici, un peu sur les exceptions)

Le budget

1. N’investissez plus des chiffres moyens et bien connus dans votre domaine.

Voici un petit truc : Vos inversions dans la publicité seront toujours en fonction du marché envisagé. Si vous voulez absorber le 95% du marche des carottes fraîches au Québec, votre argent doit représenter 95% de tout l’argent dépensé dans la publicité des carottes. Capisce?

2. Calculez le budget, pensant en la continuité de la campagne (lisez ici plus de détails sur la continuité).

3. Contrôlez les activités publicitaires de la compétition en essayant de calculer leur dépenses

4. La règle la plus difficile : Pensez avant de publiciser.

Ça peut paraître absurde, mais plusieurs ne le font pas.

Cette affirmation est vraie pour les grandes entreprises qui investissent parfois des grosses sommes dans les messages de télévision qui sont retirés de l’air après le premier jour.

Elle n’est pas moins vraie pour les petites entreprises …

Les erreurs les plus répandues :

Financement non argumenté

Financement insuffisant

Financement gonflé

Manque d’analyse du marché (existe-il un segment non occupé ou qui peut être occupé par vous, quel est le segment visé pour aujourd’hui et pour demain)

Manque de calculer (ou évaluer) les budgets de la compétence (il est facile de comprendre quels sont les espaces occupés dans les médias, la fréquence, le nombres approximatif des tableaux utilisés, peu importe si vous essayez de vendre vos livres de votre petite librairie ou vous représentez une grande entreprise.

Dépend de plusieurs facteurs, peut être de 0,1% du budget total jusqu’à 60% ou plus (cosmétiques)

La question Doit-on respecter des lois et des règles de la publicité ? Oui.

Apprendre la stratégie du placement de annonces sur votre site

De cette façon, ne pas manquer à inviter les internautes à visiter votre site (c’est-à-dire, à lire votre message publicitaire) devient une condition incontournable. Répéter l’invitation tous les jours, dans toutes les occasions, voici la consigne.

Autant mieux que la possibilité de répéter votre message dans les ressources différentes est presque inépuisable et il ne faut pas investir de l’argent : De nombreux blogs, des forums de discussion, des livres d’or, des espaces pour des commentaires vous donnent une parfaite opportunité de diffuser régulièrement votre site. N’en manquez pas.

Frappez, en répétant votre publicité institutionnelle dans chaque occasion qui se présente (la publicité du votre site, voir « publicité institutionnelle).

Disons que vous vendez des chandails de laine. Voyons :

Un journal électronique publie un article sur les sports d’hiver en permettant aux lecteurs la possibilité de laisser leurs commentaires. Mais c’est parfait! Laissez-en un, en mentionnant la nécessité de se protéger contre les froids, en utilisant des articles de laine naturelle pure, telles que …

Dans un forum de discussion on discute le menu d’un restaurant chinois ? C’est encore mieux !

Racontez une petite anecdote sur votre amie qui s’est fait verser une sauce de soya sur son chandail.

Avertissement très important : En Comment fait-on â en Internet Pas spam! Les recherches qui affirment qu’un 1 sur 300, 500, 1000 destinataires de spam réagit, sont payés par les spammeurs qui vous vendent leur services (votre message sera envoyé à un million d’adresses… 5 mille de personnes vous achèteront… c’est de la bêtise… Toutes les recherches qui affirment que la première fois personne ne réagit pas, la deuxième le public se souvient d’avoir vu ça quelque part, etc. ça ne marche pas avec votre site. Si je vous 100 fois une bannière de vente des cellulaires en Argentine, je n’en achèterai pas. Par contre, en voyant la première fois une bannière offrant un site de vente des skis de fond, je le visiterai pour voir qu’est-ce que c’est passe.

Votre budget

Vous aurez à traiter avec deux champs d’inversions :

Celles liées à la création du site, le support et le développent technique ;

Celles liées à la diffusion du site ;

Strictement parlant, il existe le troisième champs d’inversions, celles liées directement au produit ou service : des frais pour les fabriquer jusqu’aux frais de poste, mais ces aspects sortent hors du thème des sites internet, donc nous nous limitons à vous conseiller de la prudence à toutes les étapes. On ne touchera plus à ce thème. Mais nous applaudirons si vous arrivez à l’étape quand les frais de postage et les impôts sur les profits deviendront votre souci principal.

Création, maintenance, développement

Dépenser beaucoup d’argent ou non? La réponse est simple : Rien ou beaucoup !

C’est important. Mais ici le budget commence à jouer son rôle primaire. J’ai vu un ami dépenser 300$ pour une seule publicité de son site dans un grand quotidien. Il n’a pas eu ni une seule réponse. Pire encore, le nombre de visites n’a pas augmenté. Pourtant, son adresse est excellent.

Nous pouvons bien parler de la répétition, de la continuité.

La dispersion de votre budget… N’est-il pas mieux d’attaquer dans l’Internet, en achetant des espaces dans autres sites…

Question pour ceux qui aiment réfléchir

Vous ne verrez jamais la publicité de deux produits dans un annonce. Même s’il s’agit de deux produits de la même compagnie (si on fait la publicité d’une automobile, les héros ne porteront jamais une veste d’une marque connue, ni des disques d’une chanteuse seront exposés sur une siège). Pour quoi ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *