Chaudière-Appalaches

Chadière-Appalaches en photos

Chadière-Appalaches en photos

Chaudière-Appalaches, photos anciennes

Située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, la région de Chaudière-Appalaches doit son nom à la Rivière Chaudière qui traverse la région du sud au nord et aux montagnes Appalaches composant la partie sud du territoire.

Le peuplement de région de la Chaudière-Appalaches a été peuplée par les Amérindiens depuis 8 000 ou 9 000 principalement le long du littoral du Saint-Laurent et de la rivière Chaudière.

Dès 1636, la colonisation européenne débute, mais à cause de l’insécurité due aux guerres iroquoises, le peuplement est très lent et les cultivateurs-pêcheurs ont alors une économie de subsistance.

Lors de la Conquête, l’armée britannique incendie plus de mille bâtiments sur la Côte-du-Sud et dans Lotbinière. La reconstruction de la région est difficile, mais au début du XIXe siècle, le blocus continental de Napoléon oblige l’Angleterre à s’approvisionner en bois au Canada.

Le commerce du bois crée assure alors un développement économique stable, accompagnée d’une forte croissance démographique et d’une importante immigration irlandaise.

De 1850 à 1878, la croissance s’appuie sur la présence des chemins de fer, des fonderies et de la construction navale, mais la dépression de 1875-1895 affecte le Québec. Les grands progrès technologiques atteignent la région de 1896 à 1929. Dès 1930, la région se modernise et quelques industries s’implantent à Lévis, à Montmagny et dans la Beauce.

L’ouverture du pont Laporte entraîne un développement domiciliaire accéléré : une bonne partie du territoire se transforme en banlieue pour les travailleurs de la Rive-Nord. L’industrie touristique se développe. L’accessibilité à l’éducation modifie radicalement le réseau scolaire. Vers le début du XXI siècle, des fusions municipales créent des pôles forts plus aptes à soutenir les activités culturelles. Les réseaux de bibliothèques, les institutions muséales et les salles de spectacles se consolident.

Thetford Mines

Ville de Thetford Mines, Main Street, carte postale ancienne.

L'Islet sur Mer

Village de L’Islet-sur-Mer. Carte postale ancienne.

Robertsonville

Village de Robertsonville, constituée civilement le 26 juillet 1909, photographie de l’époque.

Église Islet sur Mer

Église de L’Islet-sur-Mer à l’aube du XXe siècle, photo de l’époque d’auteur inconnu.

église Islet

Interieur de l’église de L’Islet.

Thetford

Municipalité de la Partie Sud du Canton de Thetford, constituée le 20 octobre 1885, la première municipalité de la région de Thetford. Photo des années 1920.

rue Principale

L’Islet-sur-Mer, rue Principale, image des années 1920.

Ste Louise

Sainte-Louise, photo des années 1920.

Ste Louise

Village de Sainte-Louise, photo des années 1920.

Pontbriand

Municipalité de paroisse de Saint-Antoine-de-Pontbriand, érigée le 2 janvier 1909 dans le Canton de Thetford.

Bateau Ste-Croix

Bateau le Sainte-Croix appartenant au capitaine Lafleur.

Collège La Mennais

Le collège pour garçons, La Mennais, situé derrière l’église de la paroisse de Sainte-Croix.

Moulin Laquerre

Le moulin Lacquerre du village Val-Alain, en 1938. Ce moulin fut rebâti en 1932, après l’incendie.

Couvent St Patrice

Couvent de Saint-Patrice-de-Beaurivage sous la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Perpétuel-Secours de Saint-Damien construit vers 1907 sur le terrain de la Fabrique.

Bûcherons St-Janvier-Joly

Camp de bûcherons sur les terres du seigneur Joly de Lotbinière, à Saint-Janvier-de-Joly.

Flavien

Vue du village de Saint-Flavien.

Hôtel Brown

Hôtel Brown de St-Édouard-de-Lotbinière.

Gare de St-Apollinaire

La gare de St-Apollinaire vers 1930.

Magasin général

Magasin général Normand, ouvert à Saint-Antoine-de-Tilly en 1894. Photo de l’époque, fonds de la société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly.

grange octogonale

Grange octogonal d’inspiration américaine, construite en 1901 par Philias Aubin, à Saint-Antoine-de-Tilly. Photo de l’époque, fonds de la Société du Patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly.

Pont couvert de Ste-Agathe

Pont couvert Palmier qui deviendra plus tard le pont McCullaugh. Bâti par Tommy Larnett d’Inverness en 1883 sur la rivière Thomas.

église ste agathe

Vue de l’église de Sainte-Agathe-de-Lotbinière en 1906.

Leclercville

Vue du village de Leclercville vers 1945.

Laurier Station

Laurier Station dans les années 1940 (?). Le village à la traverse du chemin de fer, à gauche l’Hôtel Laurier.

Gare de Laurier Station

Gare de Laurier Station.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *