Chaudière-Appalaches

Black Lake

Black Lake

Ville de Black Lake

Aujourd’hui, la ville de Black Lake est un arrondissement ou secteur de la ville de Thetford-Mines en Chaudière-Appalaches, mais pendant de longues années, le nom de cette ville a été connu partout au Québec grâce aux mines d’amiante qui s’y trouvaient et qui apportaient de grands bénéfices au Canada, En effet, il s’agit des plus grandes mines d’amiante au monde.

Avant l’arrivée des Français, le territoire était habité par les Abénakis, mais vers la fin du XVIIIe siècle, les loyalistes anglais qui fuient la révolution américaine viennent s’y installer. Ils sont suivis par des Écossais, des Irlandais, des Ukrainiens, des Polonais, des Roumains, des Tchécoslovaques, des Italiens qui viennent travailler dans les mines, ouvertes en 1882.

Cette année-là, les mines d’amiante de la compagnie Irvin et Hopper commencent leur activité, attirant de nombreuses familles. Le village de Black Lake est fondé. Le 25 avril 1908, il est incorporé officiellement sous le nom de ville de Black Lake. Ce nom est dû au lac de 3 kilomètres de long et de 1, 5 kilomètres de large qui était situé à proximité. Le soir, le reflet de la montagne de conifères, qui borde la rive ouest donnait au lac l’aspect d’un étang noir. Ce lac n’existe plus, il a été asséché.

Curieusement, la majorité de la population a toujours été francophone, mais c’est la version anglaise du nom qui l’a emporté, même si en 1884, une mission a été fondée du nom de Saint-Désiré-du-Lac-Noir. Dans le langage populaire, on a également utilisé le terme Lac Noir pendant de longues années… Ô Mystères de la toponymie….

eglise blake lake

Église de Blake Lake. Photo libre de droits.

Black Lake a été annexé par Thetford Mines le 17 octobre 2001, tout comme la municipalité de Pontbriand, le village de Robertsonville et le canton de Thetford-Partie-Sud.

Voir aussi :

25 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *