Charlevoix

Au Cœur des Arts de St-Siméon

Au Cœur des Arts de St-Siméon

Au Cœur des Arts de Saint-Siméon

Au Cœur des Arts de Saint-Siméon, c’est un symposium d’arts visuels, sans but lucratif, une belle occasion pour des dizaines d’artistes de montrer et réaliser leurs œuvres devant le grand public.

Le rendez-vous Au cœur des arts plonge le spectateur dans l’univers artistique et l’atmosphère conviviale où s’allient l’expression créatrice des artistes et la joie de vivre en Charlevoix.

Des douzaines de peintres, aquarellistes, sculpteurs et artisans y sont à l’œuvre en plein air, installés dans un paysage qui a inspiré les plus grands maîtres depuis des générations.

L’air du large et celui de la chanson française attendent les visiteurs, en compagnie des artistes.  Des tirages d’œuvres d’artistes présents durant l’événement ont lieu et tous les artistes donnent une œuvre. L’argent ainsi ramassé est destiné à des organismes communautaires de la région de Charlevoix.

Les artistes et artisans présents sont sélectionnés dès le mois de mars de chaque année. L’exposition a lieu sous un grand chapiteau situé à l’arrière de l’église de Saint-Siméon.

Des milliers de visiteurs viennent admirer les œuvres exposés. Le public a la chance de participer à un souper croisière sur le fleuve en compagnie des artistes.

Le symposium Au Cœur des Arts de Saint-Siméon a fait ses débuts en 2001,  et il a bien grandi depuis. En effet, dans les débuts de l’événement, les artistes exposaient leurs œuvres dans la rue Belley, au gré de Dame Nature, et nous voilà, sous un grand chapiteau blanc au cœur du village, à l’abri, mais toujours avec la magnifique vue sur le majestueux Saint-Laurent.

Pour joindre le symposium Au Cœur des Arts de Saint-Siméon :

Téléphone 418 638-2375.

Canton de Callière

Proclamé en 1864, le canton de Callière, en Charlevoix, est situé sur la rive gauche du Saint-Laurent, entre Québec et Tadoussac. Il est limité au nord par le canton de Saguenay et au sud par la rivière Noire. Le hameau de Baie-des-Rochers occupe ce relief tourmenté des Laurentides où les lacs encaissés sont très nombreux. On a attribué à ce canton le nom de Louis-Hector de Callière (1648-1703) – il signait sans la lettre « s » finale alors que sa famille l’utilisait – chevalier de l’Ordre de Saint-Louis, capitaine en France, gouverneur de Montréal en 1684 et gouverneur de la Nouvelle-France (1698-1703) à la suite de Frontenac. Principal artisan de la victoire française lors de la deuxième guerre contre les Iroquois, il parvint à conclure avec cette nation un traité (1701) qui mit fin aux hostilités.

St.Siméon

Saint-Siméon, vue aérienne. Photographie libre de droits.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Diane Poirier

    2012/11/20 at 12:55

    est-ce que l’événement aura lieu cet été

    ont a bien hâte de vous voir………

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *