Centre-du-Québec

MRC d’Arthabaska

MRC d’Arthabaska

Municipalité régionale de comté d’Arthabaska

La Municipalité Régionale de comté Arthabaska, mieux connue sous le nom de région des Bois-Francs est située dans la région administrative du Centre-du-Québec, à mi-chemin entre Montréal, Québec, Trois-Rivières et Sherbrooke.

Deux grandes régions géographiques forment ce territoire d’une superficie d’environ 1 900 kilomètres carrés, soit les basses terres de la plaine du Saint-Laurent et les hautes terres des Appalaches. Le relief de la région des Bois-Francs est caractérisé par des paysages vallonnés et évidemment, par la présence d’essences de bois francs comme l’érable, l’orme, le hêtre, le merisier et le chêne.

Son nom vient d’un mot cri Ayabaskaw qui signifie : « là où il y a des joncs et des roseaux ». Ce nom a été proposé à la fin du XVIIIe siècle par John Gregory, commerçant montréalais de fourrures, probablement en l’honneur d’un vaste lac de l’ouest canadien, où il avait travaillé.

Au total, la MRC Arthabaska comprend aujourd’hui 23 municipalités.

Vers le milieu du XIXe siècle, la région était devenue célèbre pour son exploitation forestière: production du bois de sciage, de tan (écorce moulue) avec la pruche, et pour sa potasse.

Suite au déboisement intensif, l’agriculture s’est développée et aujourd’hui les secteurs agroalimentaire et acéricole sont très forts.

La région est également industrialisée. Outre les secteurs traditionnels de la transformation du bois, du sciage et du meuble, il existe également des industries de technologies de pointe.

maddington

Photo du moulin à vent du village de Maddington : © droit d’auteur Guy Samson, MRC d’Arthabaska.

Site Web de la MRC Arthabaska : mrc-arthabaska.qc.ca

Un autre site : le site Web de la Corporation de développement économique de la région des Bois-Francs contient des informations utiles pour de nouveaux résidents du Québec.

Circonscription électorale d’Arthabaska

D’une superficie de 1029 kilomètres carrés, la circonscription d’Arthabaska s’étend à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Trois-Rivières dans la zone de transition entre les basses-terres du Saint-Laurent et les Appalaches. Sa population est aux trois quarts urbaine et se retrouve dans une douzaine de municipalités dont les principales sont Victoriaville et Plessisville. Leur économie est axée sur l’industrie du meuble, la machinerie et les produits alimentaires. L’autre quart de la population se distribue au nord-ouest du piémont, dans une zone agricole active et prospère. Le nom de cette circonscription a persisté jusqu’à nos jours depuis 1890 malgré la tentative de le remplacer par Bécancour en 1972. Il succédait à l’appellation Comtés unis de Drummond-Arthabaska qui a eu cours de 1853 à 1890.

Municipalité de Tingwick

Voisine sud-est de Warwick et nord-ouest de Saint-Rémi-de-Tingwick, cette municipalité de la région des Bois-Francs se situe à une vingtaine de kilomètres au sud de Victoriaville, immédiatement au nord d’Asbestos. Le canton de Tingwick reçoit vers 1790 son premier habitant permanent, originaire de Meredith au New Hampshire. Par la suite, une mission s’ouvre en 1832 et est mise sous le patronage de saint Patrick, car les premiers pionniers venaient de l’Irlande. Saint-Patrice-de-Tingwick fera l’objet d’une érection canonique et civile en 1856. Attribué à la municipalité créée en 1845 et au bureau de poste établi sous le nom de St. Patrick’s Hill au milieu du XIXe siècle, appellation modifiée en Tingwick en 1903, la dénomination Tingwick a d’abord servi à identifier le canton proclamé en 1802. Elle évoque un village du Buckinghamshire anglais, Tingewick, aujourd’hui inclus dans la vaste conurbation londonienne. En 1981, le territoire tingwickois devait recevoir ses limites actuelles avec l’annexion de la municipalité de Chénier, fondée en 1864, et ainsi dénommée en l’honneur du docteur Jean-Olivier Chénier (1806-1837), l’un des chefs de l’Insurrection de 1837-1838, mort au combat, victime des troupes anglaises.

Coordonnées de la MRC Arthabaska :

40, route de la Grande-Ligne
Victoriaville
G6T 0E6

Téléphone : 819 752 2444

Code                            Municipalité

  • 39035 CT Chester-Est
  • 39030                          Chesterville
  • 39155                            Daveluyville
  • 39010                           Ham-Nord
  • 39097                            Kingsey Falls
  • 39165 CT Maddington
  • 39015 M Notre-Dame-de-Ham
  • 39085 M Saint-Albert
  • 39060 P Saint-Christophe-d’Arthabaska
  • 39150 M Sainte-Anne-du-Sault
  • 39117 M Sainte-Clotilde-de-Horton
  • 39090 P Sainte-Élisabeth-de-Warwick
  • 39105 P Sainte-Séraphine
  • 39170                            Saint-Louis-de-Blandford
  • 39042 M Saint-Norbert-d’Arthabaska
  • 39020 P Saint-Rémi-de-Tingwick
  • 39145 P Saint-Rosaire
  • 39130                             Saint-Samuel
  • 39005                             Saints-Martyrs-Canadiens
  • 39135                             Saint-Valère
  • 39025 M Tingwick
  • 39062                             Victoriaville
  • 39077                             Warwick

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *