Ville de Québec

Villa Bagatelle

Villa Bagatelle

Villa Bagatelle

La villa Bagatelle est l’un des joyaux de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery, dans la ville de Québec.

Cette villa fut construite il y a plus d’un siècle et demi par M. Henry Atkinson, président de la Société d’horticulture de Québec, dans le style cottage qui était alors très répandu au Québec et un peu partout dans les colonies britanniques ainsi qu’aux États-Unis (notamment dans les États de Nouvelle-Angleterre). Au Québec, ce style porte des caractéristiques qui lui sont propres et est connu en tant qu’architecture néogothique rurale du XIXe siècle.

Un incendie détruisit le cottage et il a été reconstruit selon les plans originaux, puis modifié au début du XXe siècle.

Un jardin anglais avec un ruisseau et de majestueux arbres, qui réunit près de 380 variétés de plantes indigènes du Québec et d’ailleurs, entoure la maison.

Aujourd’hui, la Villa Bagatelle qui a été acquise par la ville de Sainte-Foy en 1982, sert comme centre  d’expositions artistiques et d’autres manifestations culturelles.

Coordonnées de la Villa Bagatelle :

1563, chemin Saint-Louis.
Québec
G1S 1G1

Téléphone : 418 654 0259

Villa Bagatelle

Villa Bagatelle. Image libre de droits.

C’est avec la construction de la chapelle de Saint-Michel en 1647 que la vie paroissiale à Sillery prend véritablement son envol, quoique la mission Saint-Joseph, dite de Sillery, établie pour évangéliser les Algonquins, les Montagnards, les Hurons, puis les Abénaquis, ait été ouverte quelques années auparavant sur le chemin du Foulon. Des terres y seront concédées à compter de 1648.

À la fin du XVIIIe siècle, le commerce du bois sera florissant à Sillery et, plus tard, la construction de navires s’ajoutera aux activités agricoles.

Entre 1835 et 1845, trois grands propriétaires céderont leurs lots aux ouvriers dans un geste de démocratisation de la propriété terrienne. Détachée de Sainte-Foy et de Notre-Dame-de-Québec, la mission de Saint-Colomb-de-Sillery – dans l’usage Saint-Colomban-de-Sillery – sera établie en 1836 et canoniquement érigée en paroisse en 1855.L’année suivante, une municipalité de paroisse du même nom et aux limites identiques à la paroisse était créée.Elle obtiendra le statut de cité en 1947 et, lors de la modification de la dénomination en Sillery en 1980, celui de ville. L’un des Sillerois les plus célèbres demeure Jean Nicollet de Belleborne (1598? – 1642) qui s’est illustré comme explorateur.

Le premier roman de l’Amérique du Nord, The History of Emily Monague, publié à Londres en 1769, y a été composé par Frances Moore Brooke (1724 – 1789), sous forme de lettres, entre 1763 et 1768, alors qu’elle résidait dans l’anse de Sillery. Zita de Bourbon-Parme (1892 – 1980), impératrice d’Autriche et reine de Hongrois, épouse de l’empereur Charles Ier, a résidé à Sillery, à Spencer Grange ou Villa Saint-Joseph, de 1940 à 1949. Ses filles cadettes, les princesses Charlotte (1921) et Élisabeth (1922), ont terminé leurs études à l’Université Laval en 1942 et en 1943. Le célèbre Bois-de-Coulonge renfermait la résidence du lieutenant-gouverneur du Québec jusqu’en 1966, date à laquelle elle fut rasée de ce lieu un magnifique parc urbain, largement fréquenté par les gens de Québec et des alentours. Sillery demeure une ville à caractère résidentiel axée sur la qualité de vie de ses citoyens et des services qui leur sont dispensés notamment dans le domaine de l’éducation.

Voir aussi :

2 Comments

  1. Sally Hutchison

    2010/09/16 at 2:35

    I am helping to organise a tour of Gardens in Quebec for the Ottawa Garden Club next June. We are planning our tour for June 27-29th, 2011 and will be travelling by bus with approximately 45 passengers. We would be very interested in visiting the Villa Bagatelle but wanted to check whether you can accomodate a group of our size.

    I look forward to hearing from you,

    Sincerely

    Sally Hutchison

  2. Renée Gilbert

    2014/04/04 at 8:33

    Bonjour,
    J’organise pour le CARA (Centre d’Art de la Région des Appalaches) un voyage pour Québec bientôt.
    Avez-vous des expositions en cour ou pour bientôt?
    Est-ce qu’il y a des évènements artistiques, musicaux, ou autres pouvant plaire à des peintres qui s’annoncent pour ce printemps? pour cet été?
    Merci
    Renée Gilbert

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *