Cantons de l'Est

MRC du Granit

MRC du Granit

Municipalité régionale du Granit

La Municipalité Régionale de Comté du Granit (code géographique 300) connue également sous le nom de la région de Mégantic est située au cœur du plateau appalachien, aux confins de la région administrative de l’Estrie, tout près de la frontière avec les États-Unis et aux portes de la Beauce.

Le relief de la région de Mégantic est composé de plusieurs collines, vallées, montagnes et plaines, parsemés de lacs et rivières.

La MRC du Granit est constituée de vingt municipalités qui recouvrent sur une superficie de plus de 27 300 kilomètres carrés. La MRC regroupe une population d’environ 22 000 habitants.

Peuplée à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle par les Anglosaxons et plus tard par les Canadiens français, cette région offre un environnement naturel exceptionnel, à quelques heures des grands centres urbains.

La plus grande ville de la région est la ville de Lac-Mégantic qui constitue le chef-lieu régional. Cependant, le milieu urbain ne représente que 2% du territoire de la MRC du Granit, tandis que la région possède le plus vaste couvert forestier de l’Estrie. Les forêts couvrent 90 % de son territoire et 30% des forêts de l’Estrie se trouvent à Mégantic.

La MRC du Granit est également la première en importance au Québec quant au nombre d’entailles et la deuxième quant au nombre de producteurs du sirop d’érable.

Aujourd’hui, le taux de chômage dans la MRC du Granit oscillé entre 4% et 8% et la concentration de la main-d’œuvre dans les industries manufacturières y est la plus élevée dans les Cantons de l’Est. L’économie régionale repose sur l’industrie manufacturière, moteur de l’économie spécialement relié aux secteurs du bois, de la confection et du granit. Dans le secteur manufacturier, l’on compte plus de 150 entreprises.

Dépaysante et envoûtante, la MRC du Granit est vraiment sublime 4 saisons et elle offre des possibilités excellentes pour les randonnées pédestres en été, le ski de fond et la pêche blanche l’hiver, le temps des sucres au printemps, bref, une grande diversité d’activités dans un cadre montagneux agrémenté de nombreux lacs, où vous pourrez séjourner en tipi, en chalet ou en auberge et toucher les étoiles…

Lac aux Araignées

Situé dans le canton de Ditchfield, immédiatement à l’est du lac Mégantic, sur te territorie de la municipalité de Frontenac (Municipalité régionale de comté du Granit de la région administrative de l’Estrie) ce lac s’étend à une altitude de près de 400 mètres et s’étire sur pls de 5 kilomètres d’est en ouest. Il reçoit la rivière aux Araignées dans sa partie orientale, fort marécageuse, et son exutoire vers le lac Mégantic se fait à travers la baie de l’Ouest. Alors que son littoral sud présente un tracé passablement régulier, sa rive nord est tout en indentation où altèrnent de longues pointes et des haies profondes qui donnent à l’ensemble la forme d’une arraignée. Ainsi s’explique la désignation du lac, qui s’est étendue à son principal affluent et à l’une de ses îles.

Les troupes de Benedict Arnold firent la mauvaise expérience des abords marécageux et imprécis de ce plan d’eau en 1775. Les documents du temps qualifient le lac de nepis, ce qui ne semble pas à proprement parler un toponyme, mais un terme inspiré de nebes, nebesek, c’est-à-dire étang, lac ou marécage. Sur leur carte de 1795, Gale et Duberger inscrivent le nom Mecanicamack L., que Joseph Bouchette reprendra, en 1815, sous la forme de Macanamack. Ce toponyme renferme les élénebts de la langue des Abénaquis qui permettent de penser au sens de lac marécageux. Avec l’arpentage des cantons, dans la première moitié du XIXe siècle, la forme curieuse de cette nappe d’eau inspire le nom de Spider Lake et, en 1914, c’est sous cette appellation de Spider que le lac est répertoire dans le Dictionnaire des rivières et lac de la province de Québec.

L’usage français de la forme traduite Lac aux Araignées s’implante, semble-t-il, dans les années 1920 et devient officielle par la suite. La carte du District électoral de Beauce (1924) indique « L.Araignée », traduction plus voisine de la forme anglaise du toponyme.

Pour contacter la MRC du Granit :

5090, rue Frontenac
Lac-Mégantic
Québec
G6B 1H3

Téléphone : 819-583-0181

Site Internet de la MRC du Granit : mrcgranit.qc.ca

mégantic

Paysages de la MRC du Granit, près d’Audet, photo © Tous droits réservés: Carol Proulx.

    Code                                  Municipalité

  • 30055                              Audet
  • 30090                              Courcelles
  • 30025                              Frontenac
  • 30080                              Lac-Drolet
  • 30030                              Lac-Mégantic
  • 30095                              Lambton
  • 30035                              Marston
  • 30040                              Milan
  • 30045                              Nantes
  • 30010                              Notre-Dame-des-Bois
  • 30020                              Piopolis
  • 30005                              Saint-Augustin-de-Woburn
  • 30050                              Sainte-Cécile-de-Whitton
  • 30072                              Saint-Ludger
  • 30070                              Saint-Robert-Bellarmin
  • 30100                              Saint-Romain
  • 30085                              Saint-Sébastien
  • 30105                              Stornoway
  • 30110                              Stratford
  • 30015                              Val-Racine

1 commentaire

  1. Carole Cyr

    2015/04/11 at 3:14

    Y a t’il une population anglophone à Lac Mégantic?
    Quelles autres religions que Catholiques y a t’il à Lac Mégantic et autour?
    Y a t’il des églises ou regroupements Évangéliques: Baptistes, Pentecôtiste, etc., dans cette région?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *