Bas-Saint-Laurent

Église de Saint-Pascal

Église de Saint-Pascal

Église de Saint-Pascal de Kamouraska

La construction de l’église de Saint-Pascal de Kamouraska débute en 1845. La première célébration eut lieu le 4 août 1848.

L’église de Saint-Pascal a été construite dans le style néo-renaissance selon les plans de l’architecte Jean-Baptiste Hébert, mais sa voûte est décorée dans le style néo-classique. Sa façade et les murs extérieurs sont en pierre, et sa nef comprend trois vaisseaux.

La décoration intérieure et le mobilier liturgique de l’église ont été réalisés par l’architecte François-Xavier Berlinguet.

Sur la porte du tabernacle de la sacristie de l’église Saint-Pascal, on trouve un bas-relief doré qui représente une scène du souper d’Emmaüs. Les deux tableaux qui occupent le choeur sont des réalisations de Charles Huot, un des maîtres de la peinture murale au Québec. Deux autres tableaux, d’auteurs inconnus, se trouvent dans le transept. Ils y furent installés bien avant 1900.

En 1879, à la suite du séisme de 1870 qui fit tomber les deux clochers de l’église, le sculpteur Louis Jobin exécute quatre statues de 3,7 mètres de hauteur qui représentent les archanges Gabriel, Michel, Raphaël et Uriel.

L’église de Saint-Pascal fut tellement endommagée lors du tremblement de terre de 1870 qu’on dût reconstruire la façade. À cette occasion, on ajouta un portail italien semblable à celui de Sainte-Marie-Majeure de Rome.

La statue de l’archange Uriel fut détruite lors d’un second tremblement de terre, survenu en 1925. Auguste Dionne, un sculpteur local, reproduit alors l’oeuvre de Louis Jobin.

En 1976, les statues de l’église de Saint-Pascal ont été classées biens culturels par le ministère des Affaires culturelles du Québec.

L’orgue Casavant opus 2747 y a été installé en 1964.

Coordonnées de l’église de Saint-Pascal-de-Kamouraska :

495, rue Taché
Saint-Pascal
G0L 3Y0

Téléphone : 418 492 6345.

Saint-Pascal-de-Kamouraska

À 29 km de La Pocatière, borné par Saint-Philippe-de-Néri et par Sainte-Hélène, on retrouve le territoire de cette municipalité de la région de Kamouraska, traversé par le cours des rivières aux Perles et Kamouraska et du ruisseau Poivrier.

L’agriculture y prédomine nettement jusqu’aux années 1950, caractère que consacre la fondation à cet endroit, en 1875, de la Société d’agriculture du comté de Kamouraska. Les premiers Pascaliens oeuvraient également dans le domaine de la foresterie et de l’industrie laitière. C’est dans la première moitié du XIXe siècle, soit en 1827 plus précisément, que la paroisse de Saint-Paschal (de-Baylon)-de-Kamouraska, détachée de Saint-Louis-de-Kamouraska, voyait officiellement le jour. Érigée civilement dix ans plus tard, elle allait donner son nom à la municipalité de Saint-Paschal-de-Kamouraska, créée en 1845, abolie en 1847 et érigée ç nouveau en 1855 comme municipalité de paroisse. Son nom et son statut actuels ont été acquis en 1957.

Le bureau de poste qui dessert le territoire a été connu sous la dénomination de Saint-Paschal de 1851 à 1916, rectifiée en Saint-Pascal cette année-là. L’orthographe d’origine, calquée sur le latin Paschalis, a été attribuée en l’honneur de Paschal Taché (1786-1833), notaire et lieutenant-colonel de milice. En novembre 1813, il devient coseigneur de Kamouraska avec son père, Paschal-Jacques (1757-1830). À la mort de ce dernier, il assume seul la propriété de la seigneurie. Homme supérieur, il imprimera à la seigneurie de Kamouraska un essor extraordinaire. Le fait que la paroisse ressortissait à cette entité territoriale au moment de la création justifie ce choix dénominatif. Son saint patron n’est pas Blaise Pascal, mais probablement Pascal Ier, pape de 817 à 824, qui a notamment contribué à établir les droits de la papauté sur les États de l’Église et qui s’est activement occupé de la restauration de plusieurs églises romaines.

st pascal

Source de la photo de l’intérieur l’église de Saint-Pascal-de-Kamouraska : © Fondation du patrimoine religieux du Québec.

Voir aussi :

4 Comments

  1. Nycole Pagé

    2012/08/06 at 1:25

    Bonjour,
    Est-il possible de savoir le numéro de lot et le nom de famille où est enterrée Mme Elmina Plourde décédée le 4 juillet 1902 et dont les funérailles ont été célébrées le 7 juillet 1902 à St-Pascal.
    Merci de votre coopération.
    Nycole Pagé
    Joliette, Qc

  2. Nycole Pagé

    2012/08/06 at 1:31

    Existe-t-il un cimetière autre que celui situé à l’arrière de l’église de St-Pascal pour l’année 1902?

    Merci de me répondre
    Nycole Pagé
    Joliette, Québec

  3. Pascal Grenier (Famille Dionne)

    2014/10/17 at 5:30

    J’aimerais savoir pourquoi je ne peut pas avoir sur Ancestry le registre des activités de l’église en 1914 je cherche une naissance. Il n’y a rien pour cette année. si quelqu’un peut me répondre je l’apprécierai .Je lui aurai fait cadeau de son baptistère car elle a eu 100 ans .

    Merci de me répondre
    Pascal Grenier

  4. Yvette Bard Plourde

    2019/09/06 at 6:19

    Existe-t-il un cimetière autre que celui situé à l’arrière de l’église de St-Pascal?
    est-ce possible d’avoir le nom des famille Bard enterrées là.

    Merci de me répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *