Bas-Saint-Laurent

Chute à Philomène

Chute à Philomène

Chute à Philomène dans La Matapédia

Le principal attrait touristique de Saint-Alexandre-des-Lacs, une petite municipalité située dans la Vallée de La Matapédia, est la Chute à Philomène d’une hauteur de 33 (certaines sources parlent de 40 mètres, mais ce doit être une illusion d’optique :-)).

C’est une des chutes les plus impressionnantes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Heureusement pour les vacanciers, l’accès à la chute est facile en suivant deux jolis sentiers pédestres. L’observation de ce miracle de la nature est possible depuis l’aval et depuis l’amont. Une zone pour pique-nique a été aménagée au pied de la colline.

Il est recommandé toutefois de se rendre à la Chute de Philomène après une forte pluie, car le débit de la chute est réduit en période sèche.

De plus, nous recommandons de visiter le village de Saint-Alexandre-des-Lacs. C’est dommage que les Chutes à Philomène, situées à l’entrée du village, soient admirées par les vacanciers qui oublient de passer par ce joli et chaleureux village.

Historique de Saint-Alexandre-des-Lacs

Les municipalités de Saint-Tharcisius et de Saint-Benoît-Joseph-Labre ont toutes deux été amputées d’une partie de leur territoire, en 1965, pour former celle de Saint-Alexandre-des-Lacs.

 Établie comme mission en 1922, la communauté alexandrienne devait accéder au statut de paroisse lors de son érection canonique en 1965. Le territoire se situe dans la région du Bas-Saint-Laurent, à une dizaine de kilomètres à l’est d’Amqui, et il est parcouru par la rivière Causapscal. L’endroit a reçu le nom de Saint-Alexandre, tout comme le bureau de poste en 1924, en l’honneur de l’abbé Alexandre Bouillon, né à Saint-Anaclet en 1873, de même qu’en souvenir d’Alexandre Courchesne, père de Monseigneur Georges Courchesne, évêque de Rimouski. Après avoir exercé la fonction de vicaire à Sainte-Félicité, Cacouna, Trois-Pistoles, Baie-des-Sables, Grande-Rivière, l’abbé Bouillon fonde les paroisses de Saint-Eusèbe (1905) et de Lac-au-Saumon (1906), cette dernière se situant à peu de distance au sud du territoire de Saint-Alexandre. La présence de nombreux petits lacs qui parsèment cet espace et les alentours ne laisse aucune équivoque quant à la motivation du dernier constituant.

chutes à philomene

Chute à Philomène. Photo : Jean Porot.

Voir aussi :

3 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *