Bas-Saint-Laurent

Boucle Grande Anse

Boucle Grande Anse

La Boucle cyclable de la Grande Anse

Route verte dans le Bas-Saint-Laurent

La Boucle cyclable de la Grande Anse, inaugurée en  2005, est composée de trois circuits distincts, qui parcourent les municipalités de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Sainte-Louise et Saint-Roch-des-Aulnaies.

Dans la municipalité de Sainte-Anne-de-La-Pocatière, le circuit des Buttons rocheux est long de 11 kilomètres, sillonnant les champs et les collines avoisinantes. Le départ se trouve à côté de la route 132, où sont aménagés un stationnement, un casse-croûte, des tables, une aire de jeux et des toilettes. Un sentier pédestre avec une vue panoramique part également de cet endroit.

Le second point de départ est l’Édifice municipal au 175, Chemin des Sables Est avec des tables et un stationnement.

Le deuxième tronçon traverse les municipalités de Sainte-Louise et de Saint-Roch-des-Aulnaies. Sa longueur est aussi de 11 kilomètres, on peut l’emprunter dans le village de Sainte-Louise, sur le Chemin des Castonguay ou à partir de la Route Jeffrey.

Le troisième circuit porte le nom de circuit des Aulnets, il parcourt les municipalités de Sainte-Louise et de Saint-Roch-des-Aulnaies.

Ce circuit comprend 23 kilomètres. Parmi les attraits qu’il offre, remarquons l’église de Sainte-Louise et l’ancienne école de rang située derrière l’école de l’Orée-des-Bois.

Au parc de Sainte-Louise, un terrain de repos est aménagé avec des tables.

À partir de ce circuit, les cyclistes peuvent rejoindre la Route de l’Église qui offre une vue panoramique sur le plateau des Appalaches, le Saint-Laurent et les montagnes de Charlevoix. On peut aussi visiter Les Jardins de Gisèle.

Il y a deux points de départ pour ce circuit: le premier à partir du stationnement sur la rue de la Haute-Ville à proximité de l’église de Sainte-Louise, et le deuxième près de l’Édifice municipal de Saint-Roch-des-Aulnaies, situé au 379, Route de l’Église. Des tables et un stationnement y sont aménagés.

Dans le secteur KamouraskaL’Islet, la piste des Aboiteaux de la Grande Anse, d’une longueur de 14 kilomètres, qui fut inaugurée en 2007, rejoint la Boucle de la Grande Anse. Les points de départ sont les suivants:

  • le stationnement de l’Auberge Cap Martin sur la route 132, sortie 436 de l’autoroute 20 à Sainte-Anne-de-la-Pocatière
  • près du bureau d’information touristique de la ville de La Pocatière, autoroute 20, sortie 439.

Finalement, notons que cette boucle cyclable a été réalisée grâce aux efforts de la MRC de Kamouraska et de la MRC de l’Islet dans le cadre du programme «Pacte Rural» avec l’aide du ministère des Transports du Québec, du CLD de Kamouraska, du Parc Bas-Saint-Laurent et des Archives de la Côte-du-Sud.

Aboiteau

Voici ce qu’à écrit, dans Notions de paysage et modèles d’analyse (1996), l’historien et ethnologue Paul-Louis Martin « L’élément le plus marquant du paysage agricole de la région reste le grand aboiteau. C’est une longue digue de terre courant en bordure du fleuve sur tout le front du comté de Kamouraska. » Il en fait cette description :

La digue contient l’invasion des hautes eaux marines tandis qu’un fossé, longeant la levée de terre, évacue les eaux de drainage par des canaux munis de clapets. Elle permet d’assécher les terres humides et d’éviter de brûler semences et plantes par l’excès des sels marins. C’est en fait un véritable polder, comme on en trouve en Hollande.

Cet appareillage (qui n’est pas toujours constitué d’une digue de terre, mais parfois de palplanches ou de gros rondins) a permis, au fil des décennies, de cultiver des terres gagnées sur la mer ou les fleuves. Soulignant qu’il s’agit d’un « beau nom qui fait image » (il boit l’eau), l’auteur rappelle que les premières mentions d’aboiteau dans les parages remontent aux années 1815-1823. Vraisemblablement, le système aurait été hérité des Acadiens qui, eux-mêmes, se seraient inspirés de ce qui se faisait au Poitou et aux Pays-Bas au XVIIe siècle et à la fin du siècle précédent. Pour cette raison, les Acadiens ont souvent été qualifiés de « défricheurs d’eau. »

Bas Saint-Laurent. Photo de GrandQuebec.com.

1 commentaire

  1. Chantal Landry

    2011/06/03 at 1:27

    Quelques petites précisions de l’information seraient intéressantes et cela surtout parce que cette piste cyclable traverse 2 MRC. Il y a maintenant 4 accès à la piste de l’aboiteau de la Grande Anse :un à St-Roch-des-Aulnaies via le Chemin des Berges, un à Ste-Anne-de-la-Pocatière via le Cap Martin, à La Pocatière via la Maison régionale touristique du Bas-Saint-Laurent (et non pas le bureau d’information touristique de La Pocatière) et le dernier à Rivière-Ouelle via la route 132 (sortie 444 de l’autoroute 20).

    Merci!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *