Art et Artistes

La Joute

La Joute

Sculpture-fontaine La Joute

La sculpture-fontaine La Joute de Jean-Paul Riopelle (1923 – 2002), l’un des artistes les plus importants de l’art contemporain canadien, a été donnée en 1976 au Musée d’art contemporain de Montréal par un groupe de radiologues, amis de l’artiste et passionnés de son oeuvre. C’est un don collectif des docteurs Michel Bovo, Champlain Charest, Simon Charlebois, Hubert Grégoire, Michel Lafortune, André G. Légaré, Henri Martin, Halim Mheir, Pierre C. Millette, Alexis Pagacz, Claude Vallée.

Cette sculpture-fontaine unique créée en 1969 – 1970 (fonte vers 1974) est un ensemble sculptural qui s’impose dans le Quartier international de Montréal (arrondissement de Ville-Marie), sur la place qui porte le nom de l’artiste. La hauteur maximale de la sculpture coulée en bronze est de 3,8 mètres, le diamètre est de 12,4 mètres. D’abord installée au Parc olympique, à l’occasion des Jeux olympiques d’été de 1976, La Joute se déploie, depuis 2004, sur la place dédiée à l’artiste dans le centre-ville.

Réunis autour de la « Tour de la Vie », les trente éléments en bronze représentent certaines des figures animales et mythiques qui ont marqué l’enfance et l’imaginaire du grand artiste, incluant l’Hibou, le Poisson, l’Ours et le Chien. Depuis sa réinstallation, l’œuvre comporte un cercle de feu, tel que l’avait imaginé Riopelle au départ. Le soir, de la mi-mai à la mi-octobre, les flammes s’élèvent dans un fabuleux jeu de brume et de lumière. Notons en passant que le déménagement de cette œuvre du Parc olympique a fait couler beaucoup d’encre a fait beaucoup de bruit. En effet, le déménagement de La Joute à la place Jean-Paul-Riopelle lors du réaménagement du Quartier international de Montréal a provoqué la controverse et l’indignation des habitants du quartier Hochelaga-Maisonneuve, qui ont prétendu que déplacer la sculpture du Parc olympique privait le quartier du contexte nécessaire pour sa pleine signification en tant qu’hommage au sport. Cependant aujourd’hui tout le monde admet que cet ensemble et le feu qui illumine l’oeuvre permettent aux visiteurs d’apprécier l’oeuvre de l’artiste et embellissent la ville de Montréal.

On peut voir le jeu de lumière, de brume et de feu, de mi-mai à mi-octobre. La durée est de 35 minutes. Horaire : 17h30, 18h30, 19h30, 20h30, 21h30, 22h30.

Historiquement, la première présentation publique de  La Joute a eu lieu à Saint-Paul-de-Vence, en France, à la Fondation Maeght, lors d’une exposition intitulée Sculptures et grands Formats de Riopelle. Cette exposition a duré du 22 décembre 1970 jusqu’au 22 janvier 1971). L’année suivante, la sculpture a été présentée au Centre culturel canadien et au Musée d’art moderne de Paris.

Ce n’est toutefois qu’en 1974 que la sculpture a été coulée, en Italie, pour sa réalisation en bronze.

Après plusieurs hésitations, c’est en avril 1976 que le Musée d’art contemporain de Montréal accepte de recevoir en don l’œuvre de Riopelle de la part de onze collectionneurs (dont les noms sont mentionnés plus haut) qui l’avaient acquise au coût de $325 000 pour qu’elle soit installée dans le parc olympique pour la tenue des Jeux olympiques d’été de 1976. L’installation a été inaugurée officiellement le 16 juillet 1976, étant remise de façon protocolaire au président de la Régie des installations olympiques (RIO) de l’époque, Claude Rouleau. Quelques années plus tard s’est ajoutée une plaque commémorative en bronze sur laquelle apparaît le nom de la sculpture avec les cinq anneaux olympiques.

La Joute. Vue général de l'ensemble. Photo de GrandQuebec.com.
La Joute. Vue général de l’ensemble. Photo de GrandQuebec.com.
la plaque commémorative.
La plaque commémorative rappelant l’installation de l’oeuvre lors des Jeux olympiques de 1976. Photo de GrandQuebec.com.
Vue de l'oeuvre d'autre côté. Photo de GrandQuebec.com.
Vue de l’oeuvre d’autre côté. Photo de GrandQuebec.com.
La sculpture vue sous un autre angle. Photo de GrandQuebec.com.
La sculpture vue sous un autre angle. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *