Armoiries

Armoiries de Visitation de Yamaska

Armoiries de Visitation de Yamaska

Armoiries de Visitation de Yamaska

Les armoiries de Visitation-de-Yamaska ont, à notre avis le même petit défait qui la plupart des armoiries de petits villages du Québec : trop d’éléments.

L’attention du visiteur donc se disperse, il est difficile de comprendre la signification. Par contre, si on se concentre, on peut se faire une idée complète des principales activités de la municipalité à partir des armoiries :

  • Bleu représente l’eau.
  • Vert représente la nature.
  • Brun-rouge représente la terre.
  • Flots blancs représentent la rivière (force motrice).
  • Lignes verticales représentent les sillons de labour.
  • Demi-cercle a la signification d’un billot de bois.
  • Feuille d’érable a la signification d’une érablière.
  • Étoile représente la spiritualité des Visitandins.
  • Ligne oblique représente la pente le long de la rivière.
  • Scie rappelle les moulins à scie.
  • Bidon de lait évoque l’industrie laitière.
  • Fleur blanche représente le sens de l’esthétique des Visitandins.
  • Tige de blé pour les cultures diverses…

Historique de la municipalité de La Visitation-de-Yamaska

Bornée au sud par Saint-Zéphirin-de-Courval et au nord par Nicolet-Sud, à environ 10 km au sud de Nicolet, dans la région administrative de la Mauricie-Bois-Francs, cet endroit est arrosé par la rivière Nicolet Sud-Ouest.

À la fin du XIXe siècle, quelques colons s’installent là et y exploitent des terres qui rendent bien. En février 1899, la municipalité de la paroisse de La Visitation-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie était créée, dont le nom a rapidement été abrégé en La Visitation de la BVM, alors que le bureau de poste ouvert la même année recevait l’appellation abrégée de La Visitation. C’est pourquoi, en 1983, afin de disposer d’une dénomination plus pratique et qui reflète davantage le territoire, on a procédé à la modification dénominative en faveur de La Visitation-de-Yamaska.

Alors que le premier élément provient de la paroisse érigée canoniquement en 1898 et souligne la visite que la Vierge a rendue à sa cousine Élisabeth, qui attend la naissance de saint Jean-Baptiste, le second constituant, qui reprend le nom de la division de recensement dans laquelle la municipalité se situait, remonte, selon le père Guinard, à l’amérindien iyamaskaw : yam, au large et askaw, il y a des joncs, expressions abénaquises signifiant il y a des joncs, au large. Le nom collectif des habitants, les Visitandins, s’explique par appel à la forme latine visitandus, gérondif de visitare, rendre visite, visitation. À noter qu’il existe un ordre religieux féminin portant le nom de Visitandines.

Visitation de Yamaska

Armoiries de Visitation de Yamaska, image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *