Armoiries

Armoiries de St-Bruno de Guigues

Armoiries de St-Bruno de Guigues

Armoiries de Saint-Bruno-de-Guigues

Les armoiries de St-Bruno-de-Guigues sont simples, mais expressives :

Le G majuscule rappelle que, localement, c’est plutôt l’appellation Guigues que l’on utilise.

Les montagnes au loin évoquent notre relief accidenté.

Les arbres symbolisent la superficie importante du territoire occupé par la forêt.

Les labours rappellent que l’agriculture est une activité économique importante à Guigues.

La vague, en bas à gauche du logo, évoque le lac Témiscamingue, limite ouest de notre municipalité.

En bas, à droite du logo, se trouve figurée la richesse du sous-sol de Guigues (chaux et silice).

St Bruno Guigues armoiries

Armoiries de St-Bruno-de-Guigues. Image libre de droit.

Historique de Saint-Bruno-de-Guigues

Petite municipalité de paroisse du Témiscamingue située à 17 km au sud de Notre-Dame-du-Nord, voisine de Laverlochère et de Saint-Eugène-de-Guigues. Saint-Bruno-de-Guigues faillit devenir très célèbre. En effet, dès le XVIIe siècle, un Algonquin avait découvert sur son territoire une mine de plomb, fait confirmé en 1686 par le chevalier de Troyes. Ce trésor demeure enfoui jusque vers 1850, époque à laquelle un dénommé Wright redécouvre la mine de plomb et on constate la grande teneur argentifère.

Exploité de 1685 à 1903, puis de 1915 à 1952, la mine Wright est considérée comme l’une des plus anciennes en Amérique du Nord, quoique l’on n’ait pu tirer le maximum de sa richesse.

Saint-Bruno-de-Guigues identifie d’abord une paroisse établie en 1886, officiellement érigée en 1911 et une municipalité créée en 1912, qui prenait la relève de la municipalité du canton proclamé en 1881 comme celui de la municipalité rend hommage à monseigneur Joseph-Eugène-Bruno Guigues (1805-1874), né en France et premier oblat sacré évêque au Canada. Premier évêque d’Ottawa (1848-1874), dont relevait alors la région du Témiscamingue, monseigneur Guigues a également exercé la responsabilité de provincial des Oblats du Canada (1844-1851). Les ancêtres des Guigois, ont foulé le sol témiscamien en 1887. L’agriculture, l’exploitation forestière, la houille blanche ainsi que la chasse et la pêche sportives constituent les activités locales les plus significatives.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *