Armoiries

Logo de La Durantaye

Logo de La Durantaye

Logo de La Durantaye

La municipalité de La Durantaye a choisi son emblème floral ainsi que son emblème aviaire :

L’emblème floral est la marguerite frangée aglaia. L’emblème aviaire est la mésange à tête noire.

Le logo de la municipalité existe sous forme d’épinglette.

En 2009, le conseil de la Fabrique, le conseil Paroissial de Pastorale et le Conseil de la Municipalité ont adopté unanimement cette épinglette comme signe d’appartenance à la paroisse de Saint-Gabriel de La Durantaye.

Cette épinglette veut illustrer de façon stylisée ce qui donne à La Durantaye son identité, sa couleur, son image de marque. Elle est une représentation symbolique de la géographie physique, humaine et chrétienne de La Durantaye. Sa conception et sa réalisation sont de Monsieur l’abbé Roger Lacasse, curé en février 1991.

Explication symbolique du logo de La Durantaye :

Aile déployée : La forme d’aile réfère à l’archange Saint-Gabriel, patron de la communauté chrétienne qui vit sur le territoire de La Durantaye. Le déploiement de l’aile indique le dynamisme et la vitalité de la foi chrétienne de notre paroisse.

Tranche ondulée d’un bleu foncé sur sommet d’azur : Le territoire de La Durantaye est situé au pied des Appalaches, montagnes qui découpent l’horizon sud de la paroisse.

Trois arbres et grange blanche sur fond vert : L’espace vert représente notre colline et le sol fertile dont les cultivateurs prennent soin avec une haute compétence. L’érable, l’épinette et le hêtre évoquent la forêt, élément capital de l’environnement, et composante importante de l’économie. La grange blanche symbolise la vie agricole, caractéristique majeure et fierté du milieu rural.

Aire circulaire d’un bleu aqua avec voilier blanc : Cette aire représente le lac St-Michel, oasis de villégiateurs et site d’activités sportives tant estivales (natation, planche à voile, etc. ) qu’hivernales (ski nordique, raquette, etc.)

Voie ferrée dorée : Le chemin de fer est à l’origine de la paroisse ; le village est né grâce aux activités ferroviaires.

Les mots La Durantaye en lettre dorées : L’identification dorée de la paroisse est placée au centre de l’épinglette pour signifier la richesse de son passé, la splendeur de son présent et l’ampleur de son avenir. Ce nom évoque le temps seigneurial et le célèbre Olivier Morel.

Historique de la municipalité de La Durantaye

Le seigneur Olivier Morel de La Durantaye (1640-1716) a donné son nom à une municipalité de paroisse de la Côte-du-Sud, bornée au nord par Saint-Michel et au sud par Saint-Raphaël et Saint-Gervais, dans Bellechasse. En effet, celui-ci se voyait concéder par l’intendant Talon, en 1672, une seigneurie qui portera son nom et sur le territoire de laquelle se situe l’entité municipale homonyme. Ce gentilhomme arrive en Nouvelle-France en 1665 à titre de capitaine au régiment de Carignan. Tor à tour commandant, conseiller et seigneur, La Durantaye demeure surtout reconnu comme un excellent diplomate, notamment lors de délicates négociations avec les Amérindiens. Le territoire municipal était à l’origine consacré à l’archange Gabriel comme en fait foi l’appellation Saint-Gabriel-Archange attribuée à la municipalité ainsi qu’à la paroisse créées en 1910. L’entité municipale devait très tôt, en 1913, être connue sous la dénomination de Saint-Gabriel-de-la-Durantaye, en hommage à la mémoire du seigneur de La Durantaye, forme identifiant le bureau de poste depuis 1911, parfois orthographiée anciennement La Duranatie. Jadis, un village s’est développé autour de la petite gare connue sous le nom de Saint-Michel-Station avant de devenir La Duranaye. Paisible village de villégiature planté au sein d’un décor respirant la paix, l’attrait de La Durantaye est rhaussé par la présence du lac aux Canarad, autrefois dénommé Saint-Michel, un joli plan d’eau entouré d’arbres. Les Ladurantois ont été, dans le passé, blasonnés du surnom de Calumets. Il témoigne de leur soif de paix, car on ne fume celui-ci qu’en signe d’amitié retrouvée.

la durantaye

Logo de la Durantaye. Source de l’image : Site Web de La Durantaye.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *