Armoiries

Armoiries de Sainte-Hedwidge

Armoiries de Sainte-Hedwidge

Logo et armoiries de Sainte-Hedwidge

Explication des termes du blason de Ste-Hedwidge :

1) Partition : Cette partition en quatre parties exprime déjà la variété et la richesse de Sainte-Hedwidge.

2) Objets ou meubles :

Le sapin symbolise l’industrie du bois et tout ce que représente un territoire boisé. Il permet aussi à une multitude de paroissiens de vivre noblement de la forêt.

L’orignal : Tous n’ont pas la chance de tuer un orignal, mais on sait qu’il y en a et que la chasse est un sport hautement pratiqué dans cette région. Elle attire de nombreux nomades.

Le camp de bûcheron : Le camp est un centre de repos et de réconfort pour les nombreux travailleurs de la forêt dont le bonheur est de pratiquer leur métier avec honneur et confiance en l’avenir.

La gerbe de blé : Le blé a toujours symbolisé la valeur exceptionnelle d’un territoire. Elle s’unit aux autres objets ou meubles nommés ci-haut la variété des attraits de cette municipalité.

3) Pièces honorables : On appelle ainsi des pièces qui se trouvaient autrefois dans les blasons les plus beaux et les plus anciens.

Le pal : Il symbolise la rivière qui sillonne et embellit cette municipalité. On devine l’importance d’un tel cours d’eau dans ce coin privilégié. En plus d’embellir et de charmer, il assure la subsistance des cultures et des arbres.

La fasce : Il représente ici un pont, celui qui réunit ce que semblait séparer le pal. Il symbolise l’unité de tous les éléments humains et sociaux de cette municipalité comme il unit sur l’écu le pal et les surfaces vertes et bleues. Il rappelle l’unité qui fait la force et ajoute une image très expressive de la devise… qui parle de la force de l’union,

4) Les couleurs :

Vert : Il figure les champs en culture. Il signifie la richesse des sols. Il est synonyme d’espérance, de printemps de la vie et d’espoir en l’avenir. Telle est la promesse de cette municipalité.

Bleu : Il représente le calme, le repos et la paix comme un beau ciel étoilé de chez nous. Il rappelle ici le caractère pacifiant et reposant de ce milieu qu’est Ste-Hedwidge.

L’or : Il a toujours représenté les valeurs spirituelles, celle de la foi et de la religion celle de la vie et du travail… et de la vie sociale. Il parle de valeur morale et spirituelle.

L’argent : Il symbolise le travail productif des hommes et des femmes de cette municipalité. Il caractérise surtout les valeurs matérielles. Il signifie la richesse des foyers et des cultures; la richesse des loisirs et du milieu par ses champs, ses forêts, ses sports et ses eaux si attrayantes.

5) Devise : Ensemble, pour mieux grandir.

Comme le signifient le pal et le pont (la fasce), tout invite à l’union dans tous les domaines pour vaincre, survivre et prospérer. S’unir pour bâtir un avenir prospère pour tous. S’unir pour bâtir dans la joie et la paix la prospérité de la municipalité de Ste-Hedwidge.

MRC du Domaine-du-Roy

Municipalité régionale de comté de 18 841 kilomètres carrés située dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Presque tout son territoire appartient aux Laurentides boréales. Seule la zone habitée se trouve dans une plaine sableuse faisant partie des basses-terres qui entourent le lac Saint-Jean.

La MRC englobe la moitié ouest du lac lui-même. L’Ashuapmushuan, la Mistassini et la Métabetchouane s’y jettent et bordent son territoire de leur cours. On y retrouve aussi la réserve faunique Ashuapmushuan de même que la zec de la Lièvre. Établie en janvier 1983, la MRC se compose de dix municipalités dont Roberval, la plus populeuse, et d’un territoire non organisé qui occupe plus de 85 % de sa superficie.

La municipalité régionale de comté a été constituée à même une portion de l’ancienne municipalité du comté de Lac-Saint-Jean-Ouest. La population est de langue française et urbaine dans sa majorité. Mashteuiatsh, une réserve indienne, abrite une importante communauté montagnaise de plus de 1500 personnes.

L’économie régionale repose sur l’industrie du bois de sciage, celle de la pâte à papier et de la machinerie forestière, sur l’agriculture et l’élevage et sur l’industrie alimentaire (bleuets et produits laitiers).

Le nom de la MRC rappelle celui d’un territoire de la Nouvelle-France érigé en 1674 en domaine particulier et fermé, pour le seul bénéfice du roi, où la colonisation était interdite et dans lequel furent établis des postes de traite des fourrures. Le domaine du Roi (ou Roy), connu aussi sous le nom de Traite de Tadoussac, ou encore de Postes de Roi, verra le dernier bail de traite des fourrures prendre fin en 1842.

La MRC ne recouvre qu’une portion bien limitée de son territoire qui, selon l’historien Trudel, s’étendait « Depuis les Sept-Îles jusqu’à la limite est de la seigneurie des Éboulements, et comprenant tout le bassin du lac Saint-Jean. » Parmi les postes de traite de l’ancien Domaine du Roi, celui de Métabetchouan est le poste associé le plus étroitement au territoire de la MRC du Domaine-du-Roy.

armoiries de ste hedwidge

Armoiries de Sainte-Hedwige. Source de la photo : Sainte-Hedwidge.

logo ste hedwidge

Logo de Sainte Hedwidge. Source de l’image : Sainte-Hedwidge.

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *