Armoiries

Armoiries de St-Marc-sur-Richelieu

Armoiries de St-Marc-sur-Richelieu

Armoiries de Saint-Marc-sur-Richelieu

Coupé d’azur et d’or ondé, le premier chargé d’une herse d’argent et le second d’un lion de gueules tenant un évangile d’argent à une croix de gueules.

L’écu supporté par un épi de blé d’or à dextre et à senestre, surmonté du cri de guerre : Decernis et de la devise :

Non modo agri culyure sed etiam cultus (Non seulement champ de culture, mais aussi culture.

(Decernis signifie Se décider à, prendre la décision de, former le projet de)

Source : le site Internet de la ville de Saint-Marc-sur-Richelieu.

Historique de Saint-Marc-sur-Richelieu

À 12 km au nord de Beloeil, et à 16 km au nord-ouest de Mont-Saint-Hilaire, sur la rive ouest de la rivière Richelieu, se retrouve cette municipalité de paroisse de la Montérégie. Déjà colonisé au milieu du XVIIIe siècle, l’endroit comptait plus de 600 habitants lorsque la paroisse de Saint-Marc-de-Cournoyer fut érigée canoniquement en 1792, par suite de son détachement de Saint-Charles.

Établie civilement en 1835 sous la dénomination abrégée de Saint-Marc, elle deviendra municipalité de paroisse en 1845 sous le nom de Saint-Marc-de-Cournoyer jusqu’à son abolition survenue en 1847, alors qu’elle devient partie de la municipalité du comté de Verchères.

Le nom religieux rappelle l’inclusion de cet espace dans la seigneurie de Cournoyer. Le fief but concédé en 1695, sur la côté ouest du Richelieu, à Jacques Hertel de Cournoyer (1665-1748), Trifluvien entré dans les troupes de la Marine à titre d’enseigne. En 1855, succédait à cette municipalité celle de Saint-Marc ou Saint-Marc-de-Cournoyer, dénomination qui reprenait le patronyme de l’auteur du IIe Évangile.

Finalement, en 1980, on procédait à l’adoption du nom actuel, couramment abrégé en Saint-Marc, comme celui du bureau de poste (1852), lequel précise la situation géographique de la municipalité en regard du Richelieu. Les formes Saint-Marc-de-Chambly et Saint-Marc-de-Verchères ont été utilisées un temps. Les Saint-Marcois disposent de terres fertiles, de fermes largement équipées et de maisons de pierre ancestrales au charme certain. La vocation de l’endroit, axée sur l’agriculture et le plein air attire plusieurs artistes. La présence d’un bateau-théâtre amène de nombreux vacanciers pendant la belle saison.

armoiries st marc sur richelieu

Armoiries de Saint-Marc-sur-Richelieu. Image libre de droits

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *