Armoiries

Armoiries de St-Marc-de-Figuery

Armoiries de St-Marc-de-Figuery

Armoiries de Saint-Marc-de-Figuery

Situé à 16 kilomètres au sud d’Amos en Abitibi et ouvert à la colonisation au début du XXe siècle, le territoire de l’actuelle municipalité de Saint-Marc-de-Figuery reçoit ses premiers colons, venus de la région de Bellechasse et de Dorchester, vers 1915.

L’année 1922 marque le moment de l’érection de la paroisse qui allait donner son nom à la municipalité, taillée à même les cantons de Figuery, de Landrienne, de La Motte et de La Corne et détachée des municipalités de Landrienne et des cantons unis de Figuery-et-Dalquier-Partie-Est en 1926.

Le nom de Saint-Marc a été attribué à la paroisse par monseigneur Élie-Anicet Latulipe, évêque du diocèse d’Haileybury dont relevait alors l’Abitibi, qui désirait attirer les grâces des douze apôtres de Jésus en attribuant leur nom à un lieu abitibien. Pour ce qui est du canton Figuery, proclamé en 1916, il rappelle la mémoire d’Étienne-Guillaume de Figuiéry, capitaine au régiment de Béarn, de l’armée de Montcalm, blessé au cours de la bataille des Plaines d’Abraham. Le même patronyme a servi à identifier le bureau de poste local dès 1919.

La municipalité compte de nombreux lacs aux plages magnifiques : lacs Figuery, de la Passe, La Motte, de même que plusieurs rivières et ruisseaux. Bornée à l’Ouest par la rivière Harricana, Saint-Marc-de-Figuery est un lieu de pêche rêvé.

Historique de la municipalité de Saint-Marc-de-Figuery

Entre Saint-Mathieu-d’Harricana et Landrienne, à 16 km au sud d’Amos en Abitibi, prend place la municipalité de la paroisse de Saint-Marc-de-Figuery, bornée à l’ouest par la rivière Harricana. Lieu de pêche rêvé, l’endroit compte de nombreux lac aux plages magnifiques : lacs Figuery, de la Passe, La Motte, un peu plus au sud, de même que plusieurs rivières et ruisseaux. Ouvert à la colonisation au début du XXe siècle, le territoire recevra ses premiers colons, venus de la région de Bellechasse et de Dorchester, vers 1915.

L’année 1921 marque le moment de l’érection de la paroisse qui allait donner son nom à la municipalité, taillée à même les cantons de Figuery, de Landrienne, de la Motte et de La Corne et détachée des municipalités de Landrienne et des cantons unis de Figuery-et-Dalquier-Partie-Est en 1926. Le nom religieux de Saint-Marc a été attribué à la paroisse par monseigneur Élie-Anicet Latulipe, évêque du diocèse d’Haleybury dont relevait alors l’Abitibi, qui désirait attirer les grâces des douze apôtres de Jésus en attribuant leur nom à un lieu abitibien.

L’évangéliste Marc, auteur selon la tradition du IIe Évangile, était le compagnon de Saint Paul. Lors de sa fête, le 25 avril, on procédait traditionnellement à la bénédiction des graines de semence. De cet hagionyme, on a également tiré le gentilé Saint-Marcois, qui reflète la dénomination courante des lieux, Saint-Marc. Pour ce qui est du canton de Figuery, proclamé en 1916, il rappelle la mémoire d’un militaire, Étienne-Guillaume de Figuiéry, capitaine au régiment de Béarn, de l’armée de Montcalm, blessé au cours de la bataille des Plaines d’Abraham (1759). Le même patronyme a servi à identifier le bureau de poste local dès 1919.

st marc armoiries

Armoiries de Saint-Marc-de-Figuery. Image libre de droits.

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *