Armoiries

Armoiries de St-Georges-de-Windsor

Armoiries de St-Georges-de-Windsor

Armoiries de Saint-Georges-de-Windsor

Le Dragon

La conceptrice du symbole, Mme Isabelle Lamirande, par sa création, a voulu démontrer l’identité d’une municipalité rurale de même que son souci de qualité de vie. Les différentes composantes formant le symbole social de la municipalité de Saint-Georges-de-Windsor vous sont expliquées ci-dessous.

Le dragon fait référence au saint patron de la paroisse qui aurait, selon la légende, mis à mort un terrible dragon.

Comme contour, on retrouve une feuille d’érable qui représente à la fois le potentiel forestier et les nombreuses sucreries de la municipalité.

En arrière-plan, on a ajouté une vue aérienne du village où nous retrouvons de nombreuses terres agricoles qui le ceinturent.

Au centre de la feuille d’érable, il y a une représentation d’un clocher d’église qui représente notre vie communautaire.

Enfin, la poignée de main signifie la solidarité propre aux petites paroisses telles que la nôtre.

Historique de Saint-Georges-de-Windsor

Cette municipalité de l’Estrie occupe l’extrémité sud de la MRC d’Asbestos, à 40 km de Sherbrooke et à 15 km au sud d’Asbestos. Vers 1852, la paroisse de Saint-Urbain-de-Windsor voit le jour et portera cette dénomination jusqu’en 1872, bien qu’elle ait été érigée canoniquement en 1863 sous celle de Saint-Georges-de-Windsor.

Celle-ci, comme la paroisse religieuse, rappelle le premier missionnaire de 1853 à 1857, l’abbé Georges-Jacques Duhaut (1825-1869), curé de Wotton (1852-1857), qui y célèbre la première grand-messe après 1852. C’est lui qui a demandé que la paroisse soit mise sous le patronage de saint Georges. On en a tiré le gentilé Saint-Georgeois, qui identifie collectivement les citoyens de l’endroit.

D’abord attribuée au canton proclamé en 1802, qui comprend la municipalité, la dénomination Windsor rappelle une ville de l’Angleterre, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Londres, dans le Berkshire, où la famille royale a une résidence. En 1838, trois pionniers venus de Baie-du-Febvre, de Pointe-du-Lac et de Yamachiche s’installeront à cet endroit et marqueront le coup d’envoi de son développement.

Armoiries de Saint-Georges-de-Windsor

Armoiries de Saint-Georges-de-Windsor. Image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *