Armoiries

Armoiries de St-Chrysostome

Armoiries de St-Chrysostome

Armoiries de Saint-Chrysostome

Les armoiries de Saint-Chrysostome représentent trois gerbes de blé démontrant l’évolution constante de la municipalité avec la devise exprimant les qualités prédominantes des pionniers-fondateurs de la municipalité.

La roue à aubes symbolise le moulin du premier arrivant, M. James Duncan vers les années 1820-1821, qui a construit un moulin a scie en bordure de la Rivière des Anglais.

La magnifique église néo-gothique illustre le cœur de Saint-Chrysostome.

Les trois nationalités fondatrices sont illustrées par leur symbole respectif : le chardon pour les Écossais, la fleur de lys pour les Français et le trèfle pour les Irlandais.

Source : Site Web de Saint-Chrysostome.

Historique de la municipalité de Saint-Chrysostome

Enclavée dans le territoire de la municipalité de Saint-Jean-Chrysostome wn Montérégie (entre Saint-Malachie-d’Ormstown et Sainte-Clotidle-de-Châteauguay) dont elle tire en quelque sorte son existence, la municipalité du village de Saint-Chrysostome voyait officiellement le jour en 1902, coiffée de l’inévitable accent circonflexe sur le second « o » (Saint-Chrysostôme), dans le texte même de la « Gazette officielle », usage qui a perduré longtemps et que l’on peut encore constater de nos jours. Celle-ci tire son appellation du nom de la paroisse de Saint-Jean-Chrysostome-de-Russeltown, – dénomination tirée du prénom de l’un des enfants du seigneur Ellice, propriétaire de la seigneurie de Beauharnois – , détachée de Sainte-Martine en 1840. Saint Jean Chrysostome (vers 349 – 407), prêtre d’Antioche, nommé patriarche de Constantinople en 298, demeure célèbre par son éloquence, le grec chrysostomos ayant pour signfiication : bouche d’or. Grand défenseur de l’Église catholique, monseigneur Bourget aurait opté pour le patronage de ce saint afin de sauvegarder la foi menacée par la forte présence protestante locale. On a également retenu Saint-Chrysostome comme dénomination du bureau de poste de l’endroit à partir de 1882. Les premiers Chrystostomiens arrivent dans ce coin de pays en 1828 et s’installent à moins de 10 km de la frontière américaine, au sud, entre Havelock et Très-Saint-Sacrement.

armoiries de saint-chrystosome

Armoiries de Saint-Chrysostome.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *