Armoiries

Logo et armoiries de St-Bruno-de-Kamouraska

Logo et armoiries de St-Bruno-de-Kamouraska

Logo et armoiries de Saint-Bruno-de-Kamouraska

Le clocher : Symbole soulignant la foi et la vitalité spirituelle de cette paroisse, le clocher veut aussi rappeler ce vaste espace libre laissé autour de l’église et qui en fait aujourd’hui un lieu d’intérêt historique.

La gerbe de blé : C’est le symbole de la culture, de la nourriture et parfois même de la survie de nos ancêtres.

La tour : Dernier vestige du village de Rivière-Manie, cette tour appelée Lenfer se veut une image du courage, de la ténacité et du travail acharné des quelques 200 pionniers ayant vécu à Rivière-Manie de 1912 à 1930.

Le résineux : Territoire riche en essences forestières de tous genres, Saint-Bruno se caractérise par ses forêts dont les ressources alimentent l’industrie québécoise du bois.

La coupe enflammée :
Elle symbolise l’âme ardente et généreuse de tous ceux qui ont fondé Saint-Bruno et qui y vivent.

Le chevreuil et les poissons : La nature est généreuse à Saint-Bruno, ce qui en fait un centre recherché par tous les amateurs de chasse et pêche.

Azur (bleu) :
Est symbole de paix, de repos et de bonheur.

Rouge : Est symbole de courage, de charité, d’esprit d’accueil. Voilà quelques caractéristiques propres à nos ancêtres, bâtisseurs de l’histoire, lesquelles se perpétuent encore dans le quotidien de ceux qui la continuent.

Vert : Rappel la desserte historique de la Rivière-Manie

Or et l’argent : Symbolisent respectivement les valeurs spirituelles (foi, charité … ) et les valeurs matérielles (industries, commerces, affaires).

Devise : Vis ta foi, ta culture, ta nature.

Historique de la municipalité de Saint-Bruno-de-Kamouraska

Municipalité du Bas-Saint-Laurent, Saint-Bruno-de-Kamouraska a été implantée à une vingtaine de kilomètres à l’est de Rivière-Ouelle. La municipalité du canton de Woodbridge, créée en 1887, a vu son nom de même que son statut modifiés en 1981 pour ceux de municipalité de Saint-Bruno-de-Kamouraska. Cette appellation reprenait, en partie, celle de la paroisse de Saint-Bruno fondée en 1875 et érigée canoniquement en 1893 de même que celle, en son entier, du bureau de poste ouvert, en 1885, sous l’appellation de Saint-Bruno-de-Kamouraska. Alors que la dénomination du canton proclamé en 1840 évoque une localité d’Angleterre, celle de la paroisse et de la municipalité font probablement allusion à saint Bruno (vers 1030-1101), moine colonais qui fonda l’ordre des Chartreux, dont le premier groupe s’établit dans la région montagneuse de la Chartreuse en 1084 et qui fit bâtir son premier monastère près de Grenoble. Cependant, comme le gentilé Brulois, adopté en 1992, rappelle à la fois l’ancêtre Bruno Dionne et le brûlot que l’on retrouve en abondance sur le territoire, il demeure possible que le choix du nom municipal se révèle un hommage à ce pionnier. Pour ce qui est du constituant Kamouraska, il a pour sens, en langue algonquine, il y a du jonc au bord de l’eau. L’usage local courant abrège la dénomination en Saint-Bruno.

st bruno de kamouraska

Armoiries de Saint-Bruno-de-Kamouraska. Image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *