Armoiries

Armoiries de Sainte-Thècle

Armoiries de Sainte-Thècle

Armoiries de Sainte-Thècle

Voici la description des armoiries de Sainte-Thècle :

Le premier tiers de la partie supérieure est de couleur dorée. En effet, l’or est le premier métal que l’on emploie en héraldique. La couleur or traduit le rayonnement au milieu duquel, autrefois, les artistes représentaient les saints et les héros de l’histoire. Aussi, la couleur dorée signifie l’éclat, la justice, la foi, la force et la constance.

Au centre de ce premier tiers, le cœur, symbole de bonté, rappelle la vie et l’œuvre de sainte Thècle, la patronne paroissiale. La couronne au-dessus du cœur indique la sanctification de cette sainte. La couleur rouge du cœur et de la couronne représente un entier en terme héraldique.

La seconde partie à gauche, de couleur bleue d’azur, symbolise la pureté. Le sapin représente l’industrie du bois, matière première à Sainte-Thècle. Le sapin est planté sur une colline, laquelle représente la situation géographique de Sainte-Thècle.

Sur la troisième partie, à droite, l’on a placé des abeilles parce que l’abeille est reconnue comme étant la plus laborieuse, la plus vaillante des êtres vivants. Elle représente la population. Le fond du troisième tiers, de couleur rouge, indique l’unité de la population.

Les feuilles d’érable et les ornements extérieurs rappellent le Canada dont la feuille d’érable est l’emblème.

La devise de Sainte-Thècle, sur le ruban de la partie inférieure, vient compléter l’œuvre : Qu’il passe en semant le bien.

Source : ste-thecle.qc.ca.

Historique de Sainte-Thècle

À 15 kilomètres au nord de Saint-Tite, entre Saint-Adolphe, au sud-est, et Boucher, au nord, on retrouve la municipalité de Saint-Thècle, dans la région de la Mauricie. L’endroit tire son nom, toue comme le bureau de poste créée en 1879, de la paroisse érigée, issue des territoires de Saint-Adelphe et de Sainte-Anne-de-la-Pèrade. Comme la première mission avait été assurée par le curé de Saint-Tite, jusqu’en 1880 et que saint Tite et sainte Thècle ont vécu à la même époque, le nom de cette vierge convertie par saint Paul et martyrisée au 1er siècle a été retenu pour la paroisse naissante. Sur le plan municipal on assiste à la création de la municipalité de la paroisse de Sainte-Thècle en 1874, qui donnera naissance, en 1909, par suite de la division de son territoire, aux municipalités de la paroisse et du village de Sainte-Thècle, qui fusionneront en 1989 pour former l’actuelle municipalité. Les premiers Thèclois se sont établis, en 18860, près du lac des Chicots. D’ailleurs, le territoire est parsemé de plans d’eau parmi lesquels on distingue notamment les lacs Croche, du Jésuite, Lejeune, Bouton et Traverse. L’activité dominante demeure l’exploitation forestière, le grand nombre de lacs faisant par ailleurs de l’endroit un milieu pittoresque où fleurit la villégiature.

Armoiries de Sainte-Thècle

Armoiries de Sainte-Thècle. Image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *