Armoiries

Armoiries de Saint-Onésime d’Ixworth

Armoiries de Saint-Onésime d’Ixworth

Armoiries de Saint-Onésime-d’Ixworth

Le nom de la municipalité de Saint-Onésime-d’Ixworth est identifié au bas des armoiries.

La devise « Toujours plus haut », située au sommet des armoiries, représente le mouvement en direction du ciel.

L’élément central, le pont couvert enjambant la rivière, évoque l’aspect le plus représentatif de la municipalité qui est la seule à posséder une construction du genre dans la M.R.C. de Kamouraska.

Le haut de l’écu est soutenue par un épi de blé et une branche d’érable, représentant les principaux domaines économiques de la municipalité que sont l’agriculture et l’exploitation forestière.

Le chevreuil évoque la faune que l’on retrouve en abondance dans la municipalité.

La forêt rappelle l’histoire des défricheurs qui ont bâti la paroisse.

Les montagnes en arrière-plan soulignent la présence de la municipalité dans le haut-pays du Kamouraska, située dans les Appalaches.

La prédominance du vert évoque la richesse forestière de même que la couleur de l’optimisme pour le futur tandis que la couleur dorée souligne la couleur des blés mûrs de même que la richesse de l’histoire de Saint-Onésime.

Saint-Onésime-d’Ixworth, note historique

Cette municipalité de la région de Kamouraska prend place à 8 kilomètres ai sud-est de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, à proximité de Saint-Pacôme et de Saint-Gabriel-Lalemant. La partie ouest du territoire est baignée par les eaux de la rivière Saint-Jean. Établie sur un plateau, on y retrouve à proximité le sanctuaire d’Ixworth, réserve de chasse et de pêche qui compte plus de 35 kilomètres de pistes de ski de randonne et un centre d’interprétation de la nature.

La paroisse de Saint-Onésime-dIxworth (Municipalité régionale de comté de Kamouraska) voit le jour en 1858 par suite de son détachement du territoire de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Érigée civilement en 1859, elle rappelle un disciple de Saint-Paul, dont le nom en grec a pour signification utile, mort vers l’an 95. Son histoire nous est connue par l’Épïtre de saint Paul à Philémon. Cet esclave phrygien s’était rendu de Colosses à Rome et par la suite l’apôtre de Tarse le converti. Le calendrier ecclésiastique a fixé sa fête au 16 février. Quant au constituant Ixworth, il évoque un village du comté de Suffolk en Angleterre et a été attribué au canton proclamé en 1802 dans les limites duquel la paroisse se situait. À noter que la graphie qui figure à la Gazette officielle en 1859, année de la création de la municipalité de la paroisse, comporte un z (Saint Onézime d’Ixworth), tout comme pour le bureau de poste établi la même année (Saint-Onézime). Cette graphie fera l’objet d’une modification ultérieure, dont le moment précis n’a pu être retracé. L’exploitation forestière demeure le gagne-pain de la majorité de Saint-Onésimiens.

armoiries_st_onesime

Armoiries de Saint-Onésime-d’Ixworth.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *