Armoiries

Armoiries de Saint-Juste-du-Lac

Armoiries de Saint-Juste-du-Lac

Armoiries de Saint-Juste-du-Lac

Désireuse de se doter d’une image symbolique, la municipalité de Saint-Juste-du-Lac est heureuse de présenter son logo. Tenant compte de son environnement, de ses différents secteurs, et de son potentiel touristique, le logo choisi reflète bien l’image de la municipalité.

Les principaux éléments qui ont servi a réaliser ce logo sont: des arbres, qui représentent la forêt et ses transformations, un poisson, symbolisant la pêche et l’agriculture de manière globale, un skieur, et un voilier, symbolisant notre potentiel récréo-touristique.

La forme du logo est entouré de feuilles bien vertes, qui se suivent les unes les autres, symbolisant la santé, la ténacité et l’entraide.

Tous ces éléments regroupés dans un ensemble harmonisé, sous la devise : S’unir pour travailler.

armoiries saint-juste-du-lac

Armoiries de Saint-Juste-du-Lac. Image libre de droits.

Voir aussi :

Historique de Saint-Juste-du-Lac

Entre Notre-Dame-du-Lac et Auclair, dans la MRC de Témiscouata, on retrouve la municipalité de Saint-Juste-du-Lac, à 20 km au nord-ouest de Dégelis. Le relief de l’endroit est mouvementé et entrecoupé de cours d’eau et de vallées. Le lac Témiscouata occupe une partie du secteur sud, face à Notre-Dame-du-Lac.

La paroisse de Saint-Juste-du-lac, dont le nom provisoire comme mission était Saint-Dominique-du-Lac (1921-1923), faisait l’objet d’un détachement de celle de Notre-Dame-du-Lac en 1923 parce qu’il devenait trop difficile pour les colons de traverser le lac Témiscouata en toutes saisons afin d’assister à la messe.

D’abord connue comme Saint-Juste, on adjoindra -du-Lac plus tard, afin de bien distinguer la paroisse d’une autre du même nom dans la région de Montmagny.

Sur le plan municipal, l’endroit a d’abord porté le nom de Saint-Dominique-du-Lac lors de sa création en 1923, tout comme le bureau de poste entre 1916 et 1920, avant de recevoir, en 1962, son actuelle dénomination, identique à celle du bureau de poste à compter de 1925. Celle-ci marque d’une part la situation géographique des lieux, sur les bords du lac Témiscouata et, d’autre part, rappelle la mémoire de l’abbé Joseph-Juste-Ernest Gagnon, né en 1874, curé de Cabano (1905), de Notre-Dame-du-Lac (1920) et desservant à Saint-Juste-du-Lac (1923). Il mourra en 1957.

Les premiers colons venant pour la plupart de Notre-Dame-du-Lac à la fin du XIXe siècle, l’endroit répondait, au début, au nom de Colonie du Lac. Saint-Juste-du-Lac fait partie du JAL, région géographique dont le territoire couvre l’est du lac Témiscouata. Ce sigle est constitué des initiales de Saint-Juste-du-Lac, d’Auclair et de Lejeune, municipalités vouées à la disparition qui prennent leur avenir en main sous forme d’une coopérative de développement agro-forestier établie en 1971. Les Lacujustois offrent aux visiteurs la possibilité de pratiquer maintes activités : équitation, canot, camping, motoneige, ski de fond. De belles érablières assurent d’importantes retombées financières.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *